jeudi 24 septembre 2020 22:05:34

Vingt-deux personnes ont été tuées et plus   de quarante autres blessées ces deux derniers jours dans des heurts liés à un  différend sur un terrain dans l'Etat de Jonglei au Sud-Soudan, ont rapporté hier des agences de presse, citant un responsable local. Ces affrontements "ont éclaté jeudi au sujet de terres (...) Le SPLA  (Armée populaire de libération du Soudan) et la police sont intervenus et maintenant  c'est terminé", a déclaré le gouverneur de Jonglei, M. Kuol Manyang Kuol,  cité par les agences.  "Les heurts ont fait 22 morts, dont un soldat  du SPLA, et 43 blessés",  a ajouté le même responsable précisant que les personnes blessées "ont été   transportées vers des hôpitaux de Bor et Juba par l'ONU". Les affrontements ont opposé, selon M. Kuol, des membres armés des Ayual et des Dachuek -deux branches de la tribu Dinka prédominante au   Sud-Soudan- comme "un malentendu entre deux communautés". "Ce n'était pas un  conflit tribal", a encore précisé le gouverneur de Jonglei. Ces violences étaient liées au site proposé pour la construction d'une  nouvelle église, avait indiqué vendredi le commissaire régional Diing Akok Diing.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions