dimanche 27 septembre 2020 22:15:46

La Brigade de recherche et d'investigation (BRI) du service de wilaya de la police judiciaire d’Aïn Témouchent a démantelé, en coordination avec une unité des garde-côtes du port de Bouzedjar, un réseau national spécialisé dans l'organisation de traversées clandestines par voie maritime à partir des côtes de l'ouest du pays, a-t-on appris hier auprès de la sûreté de wilaya.
L'opération a eu lieu après que les garde-côtes de la station maritime du port de Bouzedjar ont mis en échec un plan d'émigration clandestine en interceptant une embarcation au large à 5 miles au nord-ouest du Cap Figalo, avec à son bord 12 personnes, a indiqué la cellule de communication de la sûreté de wilaya.
Les 12 personnes interceptées ont été transférées aux services de police pour une enquête, a-t-on ajouté.
Les investigations menées par la BRI de la sûreté de wilaya ont démontré que les mis en cause dans cette affaire ont été attirés à travers les réseaux sociaux par l'organisateur de traversées clandestines à partir d'Oran, qui a été identifié par les enquêteurs, de même que quatre autres complices. Cinq suspects ont été arrêtés dans la wilaya d'Oran, après extension de la compétence. Une perquisition au niveau d'une ferme à M'saïd (Aïn Témouchent), exploitée par le chef de la bande du matériel utilisé dans les traversées clandestines, a permis la saisie d'une citerne de carburant  et deux véhicules, en plus de plusieurs téléphones mobiles et une somme de 5.330 euros. Présentés devant le parquet du tribunal d'El-Amria, trois suspects ont été placés en détention provisoire et trois autres sous contrôle judiciaire. Le restant des mis en cause ont écopé d'une amende de 30.000 dinars chacun, a-t-on indiqué.

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions