dimanche 27 septembre 2020 22:54:57

Une quantité considérable poissons, de la carpe essentiellement, continue d’échouer sur la plage de Tamelaht, à l’embouchure de l’oued Soummam, non loin de l’aéroport Abane-Ramdane de Béjaïa, a-t-on constaté. Hier, des bancs entiers de poissons, les yeux exorbités, ont été encore sur les bords de la plage ou aux abords de l’oued Soummam, alimentant la panique des riverains, effrayés à l’idée d’une intoxication du milieu aquatique. «Selon un premier constat, le phénomène a été provoqué par les dernières crues de l’oued, qui, en charriant de la boue, a provoqué le colmatage des branchies des poissons et induit en conséquence à leur asphyxie», a expliqué le directeur adjoint de la direction de la pèche, Chafaa Debbou, qui écarte, ainsi, la thèse d’une éventuelle maladie infectieuse. «Il n’y a aucun risque sanitaire possible sur la population», a-t-il ajouté, soulignant néanmoins «la possibilité de l’implication aggravante de certaines unités de construction qui rejettent leurs gravats terreux sur les plans d’eau». «Une enquête est menée pour en déterminer les causes exactes à l'origine de ce phénomène», a-t-il ajouté. «Le poisson d’eau douce ainsi affecté par les charges de boue échoue aveuglément dans l’eau de mer. Les vagues le rejettent par la suite sur les plages», a-t-il expliqué.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions