lundi 28 septembre 2020 00:33:53
Le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar, a reçu mardi au siège de son département ministériel, l’ambassadeur des Emirats Arabes Unis en Algérie, Youcef Khamis Subaa Al-Ali, avec lequel il a évoqué l'état des relations de coopération bilatérale dans le domaine de l'énergie, a indiqué un communiqué de ce ministère. 
L’ambassadeur émirati a exprimé, lors de cette rencontre, la disponibilité de son pays à poursuivre les efforts pour renforcer davantage la coopération entre les deux pays, a précisé la même source. 
Les deux parties ont salué également les relations traditionnelles et historiques entre les deux pays frères et ont passé en revue l’état des relations de coopération bilatérale dans le domaine de l’énergie ainsi que les voies et moyens de leur renforcement dans l’intérêt des deux pays, a ajouté le communiqué. 
Ils ont exprimé, en outre, leur volonté à renforcer davantage la coopération existante dans le domaine énergétique et d’explorer des opportunités d’affaires et les perspectives futures d’investissement dans des projets structurants en Algérie, notamment dans le développement des capacités de production des hydrocarbures, la pétrochimie, le dessalement d’eau de mer, l’électricité et les énergies renouvelables. 
Par ailleurs, les deux parties ont abordé des questions relatives à l’évolution des marchés pétroliers et gaziers et se sont félicités de la coopération et des concertations continues entre les deux pays dans le cadre de l’OPEP et du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF), en faveur d’un marché équilibré, a conclu le communiqué. 
 
Le casse-tête  du recrutement 
      
    Un recrutement de choix est impératif pour les Vert et Rouge afin de pouvoir faire le poids à la ligue des champions d’Afrique, mais aussi pour sortir avec les honneurs sur le plan national pour cette saison 2021, celle de la célébration du centenaire de la création du club. 
       Il faut rappeler que des joueurs sont touchés par l’opération de baisser les salaires supérieurs à deux millions de dinars par mois comme Djabou, Belkhir, Mebarakou et Rebiai, mais certains refusent catégoriquement et risquent de quitter le club. En plus de la décision de libérer beaucoup de joueurs ayant une grande expérience comme Derrardja et Hachoud, la cellule de recrutement n’a pas droit à l’erreur pour parapher les contrats d’Arrous qui a décidé de quitter le CABBA, et dont le nom a été annoncé au CRB, ainsi que du tandem du PAC Benkhelifa et Bouchina.                                  
Kader Bentounes 
Le casse-tête  du recrutement 
      
    Un recrutement de choix est impératif pour les Vert et Rouge afin de pouvoir faire le poids à la ligue des champions d’Afrique, mais aussi pour sortir avec les honneurs sur le plan national pour cette saison 2021, celle de la célébration du centenaire de la création du club. 
       Il faut rappeler que des joueurs sont touchés par l’opération de baisser les salaires supérieurs à deux millions de dinars par mois comme Djabou, Belkhir, Mebarakou et Rebiai, mais certains refusent catégoriquement et risquent de quitter le club. En plus de la décision de libérer beaucoup de joueurs ayant une grande expérience comme Derrardja et Hachoud, la cellule de recrutement n’a pas droit à l’erreur pour parapher les contrats d’Arrous qui a décidé de quitter le CABBA, et dont le nom a été annoncé au CRB, ainsi que du tandem du PAC Benkhelifa et Bouchina.                                  
Kader Bentounes 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions