lundi 03 aot 2020 23:59:12

La brigade de la Gendarmerie d’El Ayoune relevant de la compagnie de la daïra d’El Kala (El Tarf) a mis fin aux agissements d’un réseau de trafiquants de stupéfiants composé de quatre individus et récupéré près de 15.000 comprimés psychotropes, a-t-on appris hier du chargé de communication par intérim au niveau du groupement territorial de la gendarmerie, Djamel Nouasri.  S'exprimant lors d’un point de presse tenu au siège du groupement de la gendarmerie d’El Tarf, le commandant Nouasri a précisé que le démantèlement de ce réseau de dealers, spécialisé dans la commercialisation de différents types de comprimés hallucinogènes, est intervenu à la suite d’une information faisant état de ce trafic.
 L'enquête diligentée par les services de la Gendarmerie ont permis d’arrêter deux premiers suspects dont l’un portait un sac à dos contenant pas moins de 14.850 comprimés psychotropes, qu'ils entendaient écouler localement, a-t-il ajouté.  Deux autres acolytes, impliqués dans ce trafic de stupéfiants, sont activement recherchés, a précisé la même source, avant de signaler que les dealers sont originaires de la commune frontalière d’El Ayoune. Les deux premiers mis en cause, âgés d’une trentaine d’années, seront présentés «incessamment» devant le magistrat instructeur près le tribunal d’El Kala pour répondre des griefs qui leur sont reprochés, à savoir «détention de produits hallucinogènes à des fins de commercialisation», a relevé le commandant Djamel Nouasri.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions