mardi 29 septembre 2020 18:21:51

Le CHU de Bejaia prend forme progressivement

Le Centre hospitalo-universitaire de Bejaia, dont le décret de création a vu le jour en 2009 a concrètement pris forme, a-t-on appris jeudi auprès de la direction de la santé de la wilaya.

PUBLIE LE : 28-01-2011 | 16:03
D.R

Le Centre hospitalo-universitaire de Bejaia,  dont le décret de création a vu le jour en 2009 a concrètement pris forme,  a-t-on appris jeudi auprès de la direction de la santé de la wilaya.

Il a été procédé au cours de ces derniers mois, à la mise en place  de ses structures d’accompagnement autant que les personnels requis, en attendant  la construction sur site vierge d’une infrastructure totalement adaptée, prévue  dans le plan quinquennal courant.      
"La mission première de sa mise en place était de lancer les premiers  jalons et de préparer la rentrée universitaire pour les étudiants de la faculté  de médecine, car en plus, de sa mission de prodiguer des soins, le CHU constitue  un terrain de stage pour les étudiants en médecine", a-t-on expliqué à la direction  de la santé, mise sur la brèche pour le concrétisation du projet, depuis août  dernier.     
Pour sa mise en fonction, l’infrastructure a bénéficié d’une affectation  de trois unités hospitalières et 22 services d’une capacité globale de plus  de 800 lits.       
D’autres structures seront ouvertes durant l’année en cours, notamment  cinq  services d’hospitalisation et un autre entièrement consacré aux  urgences médico-chirurgicales.     
Ces dernières semaines ont vu la naissance d’un service des maladies  infectieuses, confié à un médecin de grade professoral, d’une capacité de 15  lits.     
Bientôt, il sera procédé à l’ouverture d’une unité de psychiatrie femmes,  a-t-on annoncé, ajoutant que "l’hôpital Khellil-Amrane, va bénéficier, dans  ce cadre, d’un programme de réhabilitation profonde de sorte à ce qu’il prenne  en compte l’ensemble des besoins, en termes de qualité des soins, accessibilité  et équité.      
Il est question, dit-t-on, de mettre à niveau tous les services composant  cette structure, la plus importante de la ville, d’y introduire de nouveaux  équipements, et d’y assurer un plan de formation vigoureux en direction  de leurs personnels.       
Cependant cette phase transitoire, prélude à la réalisation d’un vrai  CHU en bonne et due forme, est confrontée à une contrainte d’exiguïté et de  déficits en locaux, ainsi qu'au problème de déficit en personnel paramédical.          
La réalisation de la nouvelle infrastructure se trouve actuellement  subordonnée à l’identification d’une assiette de terrain susceptible de l’accueillir.    
D’aucuns envisagent de l’ériger sur le plateau de Sidi-Bouderham, au  nord de la ville, qui offre des terrains d’importance mais entrevu comme futur  lieu de création et de loisirs de la nouvelle ville de Bejaia.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions