mardi 20 octobre 2020 09:42:03

En dépit de l’intransigeance de la LFP : Les joueurs contre le plafonnement de leurs salaires

Il est certain que la Ligue Du Football Professionnel (LFP) qui avait publié, il y’a quelques jours, un communiqué dans lequel elle informe les clubs de l’élite de l’entrée en vigueur de la mesure relative au plafonnement des salaires dès cette saison 2014/2015 veut les obliger à ne pas faire la sourde oreille.

PUBLIE LE : 24-05-2014 | 23:00
D.R

Et là, la structure que gère le président Mahfoud Kerbadj a été catégorique concernant les clubs qui n’appliqueraient pas ce nouveau principe. Celui-ci vise à mieux maîtriser la masse salariale de nos clubs, surtout que l’argent qui leur permet de fonctionner provient quasi-exclusivement des subventions des pouvoirs publics. Par conséquent, aussi bien le MJS , la FAF que les présidents de clubs sont d’accord pour que ce plafonnement soit effectif dès la présente saison du fait qu’ils ne veulent plus jeter l’argent par les fenêtres alors qu’il est plus judicieux de l’utiliser pour la formation ou la construction d’infrastructures sportives qui seront, on en doute pas, très utiles pour l’équipe et ses catégories de jeunes. Tout le monde sait que les salaires des joueurs sont devenus un véritable « casse-tête » pour les présidents de clubs qui n’arrivent pas à joindre les deux bouts tant leurs dépenses sont si importantes qu’elles obèrent dangereusement leur budget global. Continuer dans cette voie serait pour nos clubs aussi puissants soient-ils suicidaire. Payer des 300 millions par mois à un joueur, et ce sans prendre en considération les primes de matches, serait faire d’une gestion pour le moins « catastrophique ». Car aucun club parmi les 32 qui composent notre élite ne peut suivre le rythme. Face à cette réalité qui est devenue d’année en année des plus amères, on constate qu’un club ou deux se son arrangés pour recruter les meilleurs joueurs sur le marché. Si aujourd’hui, les pouvoirs publics, avec le consentement des structures gérant notre football, ainsi que ceux qui président aux destinés de nos clubs, ont mis le holà concernant la politique des salaires en vigueur dans nos championnats de Ligue1 et 2, ce n’est qu’une étape pour le moins incontournable pour remettre les choses dans leurs véritables proportions.
On a ainsi voulu que ce volet soit bien géré suivant des salaires plus ou moins raisonnables. Car même avec ce plafonnement qui octroi 120 millions par mois à un joueur international et 80 millions de centimes pour les autres, le commun des mortels estiment que cela reste au dessus de la normale, eu égard aux salaires touchés par les travailleurs dans le secteur aussi bien public que privé. On peut dire qu’il n’ya pas photo ! Nos diplômés, nos ingénieurs, nos professeurs d’Universités, nos professeurs en médecine et tous les  salariés des autres secteurs ne peuvent pas rivaliser avec les salaires des joueurs. C’est une évidence !
En dépit du fait qu’ils sont très bien payés, nos joueurs ont montré clairement leur désapprobation devant cette mesure prise par la LFP qui refusera tout contrat de joueur ne respectant pas le plafonnement des salaires. Ils ont montré leur position lors du match du championnat national de ligue1 USMA-ESS (2-2) comptant pour la 30ème et dernière journée. Ils se sont arrêtés pendant plus de cinq minutes pour montrer qu’ils sont contre cette mesure de plafonner leurs salaires du moment qu’ils sont des professionnels. Il est temps pour les présidents de clubs de ne compter que sur leur propre potentiel. C’est à dire qu’il est temps de compter sur les jeunes de la catégorie Espoirs et même de celle des juniors qui sont certainement pétris de qualité et  ce de l’avis de tous.
Il est plus urgent de revenir à des proportions raisonnables qui ne lèseront personne, surtout que l’argent, hormis celui de l’Etat, se raréfie du fait que les sponsors ne courent plus les rues, eu égard au niveau d’ensemble de notre championnat d’élite qui laisse vraiment à désirer.
         HAMID GHARBI

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions