lundi 21 septembre 2020 00:33:06

Jeux africains de la jeunesse 2014 : Tahmi motive les athlètes algériens avant leur départ pour Gaborone

Les athlètes algériens devant prendre part aux 2es Jeux africains de la jeunesse (JAJ-2014), prévus du 22 au 31 mai 2014 à Gaborone au Botswana, sont "l'avenir du sport algérien" et bénéficieront de tous les moyens pour atteindre le haut niveau, a déclaré, hier à Alger, le ministre des Sports, Mohamed Tahmi.

PUBLIE LE : 17-05-2014 | 23:00
D.R

Les athlètes algériens devant prendre part aux 2es  Jeux africains de la jeunesse (JAJ-2014), prévus du 22 au 31 mai 2014 à
Gaborone au Botswana, sont "l'avenir du sport algérien" et bénéficieront de tous les moyens pour atteindre le haut niveau, a déclaré, hier à Alger, le ministre des  Sports, Mohamed Tahmi. "Il faut accorder de l'importance aux jeunes catégories. C'est le seul  gage pour l'avenir. Préparer un athlète de haut niveau exige des années  de travail, c'est pourquoi tous les moyens seront déployés pour que ces  jeunes athlètes soient l'avenir du sport algérien", a déclaré Tahmi lors d'une  rencontre conviviale avec la délégation algérienne qui prendra part aux JAJ-2014, hier à l'hôtel du stade du 5-Juillet (Alger). L'Algérie prendra part aux joutes de Gaborone avec une délégation de 75 athlètes dans 13 disciplines sur les 21 retenues pour la compétition à laquelle sont attendus 2.500 athlètes de 54 pays, âgés entre 15 et 18 ans. "Vous êtes les ambassadeurs du sport algérien au Botswana. Votre comportement  doit être exemplaire sur et en dehors des terrains", a dit le ministre aux athlètes en remettant l'emblème national aux deux porte-drapeau de la délégation algérienne, la judokate Nesrine Hadel et le spécialiste du saut en longueur et du triple saut Mohamed Yasser Triki. "Nous avons bénéficié d'une bonne préparation pour bien représenter les couleurs nationales. Nous sommes décidés à décrocher le maximum de médailles", a déclaré la double championne d'Afrique de Judo Nesrine Hadel. Evoquant le sujet lié au suivi des jeunes talents, M. Tahmi a indiqué que ces athlètes seront en "stage permanent" au niveau des écoles olympiques de Sétif, Biskra et Bel-Abbès à partir de septembre 2014 pour "allier carrière  sportive et une scolarité tout à fait normale". "Le message doit passer chez les jeunes athlètes. Pour atteindre le  haut niveau il faut beaucoup de sacrifices. Pour cela, tous les moyens seront mis à leur disposition pour réussir aussi bien au niveau sportif que scolaire", a souligné le ministre. La délégation algérienne ralliera la capitale botswanaise, à bord d'un vol spécial de la compagnie nationale Air Algérie. Le départ est prévu le 19  mai 2014 et le retour le 1er juin 2014. Une escale est prévue à Bamako pour l'embarquement des athlètes et encadreurs du Mali au nombre de 92 personnes.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions