mardi 22 septembre 2020 21:30:26

La fondation du 8 mai 1945 célèbre la journée mondiale de la presse : Des acquis qui consolident le socle de la démocratie

C’est sous le slogan «La plume et la mémoire» que la fondation a tenu à faire coïncider le 69e anniversaire qui commémore les funestes événements et qui interviendra avec la journée mondiale de la Liberté d’expression

PUBLIE LE : 04-05-2014 | 23:00
Ph. : Wafa

C’est sous le slogan «La plume et la mémoire» que la fondation a tenu à faire coïncider le 69e anniversaire qui commémore les funestes événements et qui interviendra avec la journée mondiale de la Liberté d’expression œuvrant de façon ponctuelle depuis près d’un demi-siècle à cultiver chez les franges de la jeunesse algérienne, la mémoire d’un passé guerrier en rappelant toutes les souffrances endurées par le peuple algérien qui s’était soulevé pour revendiquer l’indépendance de son pays aux prix de terribles massacres perpétrés sur des manifestants brandissant pour la première fois l’emblème national. La fondation, à sa tête son président, a invité, hier, une foule nombreuse de personnalités du monde des médias et de la presse écrite, des moudjahidine dont un bon nombre a fait le déplacement à Sétif. Deux événements historiques dont les dates se chevauchent étaient célébrés en même temps à l’hôtel El-Djazaïr voulant ainsi assembler la signification de cette date symbole avec celle de la liberté d’expression en rappelant combien l’une et l’autre sont le fruit d’un sacrifice et d’un combat que la première génération aura transmis à celle d’aujourd’hui qui, depuis une cinquantaine d’années, a abouti à des acquis considérables, comme le souligne le président de la fondation. Intervenant après ce dernier, le doyen et spécialiste de l’histoire de la presse algérienne, le docteur Zoheir Ihaddaden évoquera succinctement, à cette occasion, ce fait concernant la situation de l’information en Algérie. Il explique que s’agissant de la presse écrite qu’elle soit privée ou étatique, il existe de réels efforts qui sont dus à un certain niveau de culture écrite. D’autres intervenants parleront des nouveaux acquis de la presse et du développement qu’elle a enregistré en un temps record depuis quelques décennies, et qu’elle continue de fructifier tant bien que mal quels que soient les canaux de diffusion à travers une pluralité d’organes qui font des avancées démocratiques des passerelles significative dans l’histoire de l’Algérie indépendante au jour d’aujourd’hui, son ambition étant de devenir une presse forte au service du citoyen avec des moyens d’information qui juguleraient les initiatives personnelles, la déontologie de la profession et un esprit objectif qui est la seule source de l’exercice d’un métier qui exige beaucoup de rigueur et surtout de professionnalisme.
L. Graba
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions