jeudi 24 septembre 2020 01:57:23

Investissement productif et entrepreneuriat en Méditerranée : Impliquer les diasporas

Une enquête a été lancée pour cerner les contraintes à l’investissement productif des diasporas maghrébines, algérienne notamment, dans leur pays d’origine.

PUBLIE LE : 27-04-2014 | 23:00
D.R

Une enquête a été lancée pour cerner les contraintes à l’investissement productif des diasporas maghrébines, algérienne notamment, dans leur pays d’origine.  Organisée par ANIMA Investment Network et l’Agence pour la coopération internationale et le développement local en Méditerranée (ACIM), une réunion de haut niveau se tiendra les 24 et 25 juin 2014 à Marseille (France).
Une quarantaine de participants européens et méditerranéens dont des parlementaires, responsables gouvernementaux, opérateurs et experts, membres d’agences d’investissements, bailleurs internationaux, entrepreneurs, et associations patronales prendront part à cet évènement  qui axera sur le rôle des diasporas du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie) et d’une partie du Moyen orient (Égypte, Jordanie, Liban, Palestine). « Le séminaire portera sur la valorisation du potentiel et du rôle de ces diasporas, sur la valorisation de l’investissement productif, sur l’entrepreneuriat et les transferts de compétences », souligne-t-on. Il s’agira d’engager une « réflexion de fond sur la contribution des diasporas au développement économique de leur pays d’origine » et d’échanger les expériences en la matière à même d’identifier les contraintes et suggérer les solutions susceptibles de contribuer à l’élaboration de « stratégies à mettre en œuvre ».
Dans cette optique, la rencontre devra déboucher sur des « recommandations opérationnelles à l’attention des décideurs politiques et économiques ».
Il ya lieu de rappeler qu’une enquête en ligne  a été menée par ACIM et Anima Investment Network pour connaître les motivations et les blocages à l’investissement productif des diasporas maghrébines résidente en Europe, dans leurs pays d’origine.
L’enquête intitulée « diasporas et entrepreneuriat au Maghreb », s’est  déroulée du 12 juillet au 31 octobre 2013 dans le cadre du projet Dia-Med. Le questionnaire avait porté sur des éléments relatifs au domaine d’activité des projets, les modalités de financement, la durée de réalisation, et les motivations de l’entrepreneuriat.
Entrepreneur ou porteur de projet d’origine algérienne, marocaine ou tunisienne résidents en Europe ont été invités à participer cette enquête, dont l’objectif devait consister à sensibiliser les acteurs institutionnels sur la nécessité d’accompagner les éventuels porteurs de projets et autres entrepreneurs désireux d’investir dans leur pays d’origine.
Les projets devaient bénéficier d’un accompagnement selon des critères prédéfinis dans le cadre du programme européen Dia-Med.      
D. Akila
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions