mardi 29 septembre 2020 13:10:00

Rebaine a Relizane : « Régler les problèmes des victimes du terrorisme »

Le candidat Ali Fawzi Rebaïne a axé hier à Relizane son discours électoral sur la décennie noire, promettant aux familles ayant subi les affres du terrorisme de régler définitivement leurs situations, à travers l'instauration de plusieurs lois d'indemnisation notamment.

PUBLIE LE : 09-04-2014 | 23:00
D.R

Le candidat Ali Fawzi Rebaïne a axé hier à Relizane son discours électoral sur la décennie noire, promettant aux familles ayant subi les affres du terrorisme de régler définitivement leurs situations, à travers l'instauration de plusieurs lois d'indemnisation notamment.
S'adressant d'abord aux familles victimes du terrorisme, M. Rebaïne  s'est engagé, devant une nombreuse assistance à la maison de la culture  de la wilaya, à instaurer une loi protégeant non seulement les personnes victimes de cette tragédie mais également les familles ayant perdu un des leurs. "Je suis contre une prise de décision politique pour régler les problèmes de toute personne ayant subi de loin ou de près le terrorisme, car viendra le  jour où cette décision sera effacée par une autre", a-t-il déclaré. "Relizane est une ville, qui a beaucoup souffert des affres du terrorisme. Je comprends les peines des familles qui n'ont, à ce jour, pas eu d'indemnisations. Je vous promets, si vous votez pour moi, d'instaurer une loi garantissant vos droits et remettre le dossier entre les mains de la justice qui tranchera au nom du peuple", a-t-il ajouté. Concernant le volet des disparus, Rebaïne s'est engagé également à rendre justice à toute personne lésée, promettant de remettre le dossier entre les  mains de la justice, à condition de protéger, a-t-il averti, le juge. "La question des disparus est l'un des dossiers les plus sensibles qui  touchent beaucoup de familles. Nous ne devons pas laisser le politique trancher sur la question, mais plutôt la justice à travers ses juges que nous devons protéger de toutes pressions extérieures", a expliqué Rebaïne. Le candidat à la présidentielle n'a pas manqué d'évoquer également les cas des patriotes, des gardes communaux, des policiers et des militaires retraités ayant vécu le terrorisme, qui selon lui, n'ont pas eu leur droit, promettant de régler leur situation et protéger leur dignité. Par ailleurs, il a critiqué le gouvernement actuel pour n'avoir pas encore réglé la situation des familles victimes de séismes, à l'instar des wilayas d'Alger, Boumerdès et Chlef.                                       
APS

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions