lundi 21 septembre 2020 04:21:46

Formation professionnelle : Promotion de la formation dans les métiers du tourisme

La formation de la ressource humaine dans le secteur du tourisme représente l’un des axes majeurs de la stratégie adoptée par les pouvoirs publics, en vue d’assurer un meilleur encadrement pour le management et la gestion des activités touristiques. Celle-ci constitue, d’ailleurs, l’un des instruments-clés de toute destination touristique.

PUBLIE LE : 19-03-2014 | 23:00

La formation de la ressource humaine dans le secteur du tourisme représente l’un des axes majeurs de la stratégie adoptée par les pouvoirs publics, en vue d’assurer un meilleur encadrement pour le management et la gestion des activités touristiques. Celle-ci constitue, d’ailleurs, l’un des instruments-clés de toute destination touristique.
La convention-cadre, conclue entre les secteurs de la formation et l’enseignement professionnels, et du tourisme et de l’artisanat, en 2013 et qui devrait s’étaler sur cinq années, vise à promouvoir la formation et l’enseignement professionnels dans les métiers du tourisme et de l’artisanat,  ainsi que la création d’emplois.
Elle contribue aussi à l’insertion professionnelle des diplômés de la formation et de l’enseignement professionnels, et ce en renforçant les formations dans les filières enseignées et en développant des stages pratiques en milieu professionnel dans les établissements du secteur du tourisme et chez les artisans au profit des stagiaires en formation résidentielle et des élèves de l’enseignement professionnel.
Selon les responsables des deux secteurs, l’objectif visé par cette convention réside dans la promotion de la formation et l’enseignement professionnels dans les métiers du tourisme et de l’artisanat, ainsi que la création d’emplois. Elle s’inscrit dans  la politique du secteur de  s’ouvrir sur son environnement et d’adapter l’offre de formation aux besoins de l’économie et des préoccupations sociales.
On notera que le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels compte 85 établissements de formation professionnelle formant dans les métiers de l’hôtellerie tourisme, répartis à travers 32 wilayas, dont 6 instituts INSFP spécialisés en la matière et qui forment dans le niveau de techniciens supérieurs (TS) au niveau des wilayas d’El-Tarf, Boumerdès, Tamanrasset, Tizi Ouzou, Boussaâda et Tlemcen.  
La plus grande partie des établissements de formation professionnelle  dispensent des spécialités de l’artisanat traditionnel en liaison avec des  spécificités locales et régionales, en plus des 6 établissements spécialisés  dans l’artisanat au niveau des wilayas de Constantine, de Tlemcen, de Tizi Ouzou et de Touggourt. Sur un autre plan, on compte une moyenne de 55.000 jeunes en formation annuellement dans les métiers relevant de la branche hôtellerie-tourisme et 20.000 jeunes autres mis en formation dans les métiers relevant de la branche de l’artisanat traditionnel.
Par contre, le nombre de diplômés oscille les 35.000 stagiaires sortant chaque année des établissements de formation professionnelle dans les métiers relevant de la branche hôtellerie tourisme (25.000) et artisanat (10.000). En termes de spécialités, le secteur compte une cinquantaine de qualifications différentes dans les domaines du tourisme et de l’artisanat.  De son côté, le secteur du tourisme et de l’artisanat, qui est fort d’une population importante, composée de 370.000 employés, dont 150.000 diplômés du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels, vise à atteindre les 500.000 emplois d’ici 2015.
La formation continue envers ces stagiaires et les travailleurs du secteur du tourisme demeure, selon les responsables du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels, un outil puissant d’accompagnement du changement face aux mutations socioéconomiques, face aux transformations multiples technologiques et organisationnelles.
Il a été également convenu d’assurer une couverture de l’ensemble du  territoire national par un dispositif national de formation technique et professionnelle accessible et adapté, en tenant compte des potentialités et spécificités locales et régionales et des savoir-faire locaux.
Les établissements de formation et d’enseignement professionnels seront  mis, en outre, à contribution pour faire face à la demande quantitative de formation dans les métiers du tourisme et de l’artisanat, induite par le développement  de l’investissement touristique et artisanal en plein essor.
Sarah Sofi

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions