samedi 19 septembre 2020 00:10:06

Formation professionnelle : La qualification condition essentielle pour toute facilité financière

L’Etat n’accordera plus de facilités financières à l’avenir aux investisseurs n'ayant pas de qualification dans le domaine, a indiqué, hier à Tlemcen, le ministre de la Formation et l’Enseignement professionnels, Noureddine Bedoui.

PUBLIE LE : 09-03-2014 | 23:00
D.R

L’Etat n’accordera plus de facilités financières  à l’avenir aux investisseurs n'ayant pas de qualification dans le domaine,  a indiqué, hier à Tlemcen, le ministre de la Formation et l’Enseignement  professionnels, Noureddine Bedoui.          
La qualification s'acquiert par une formation couronnée par un certificat  d’aptitude permettant au stagiaire d’investir ou d'accéder au monde du travail,  a souligné M. Bédoui, lors d'une visite d’inspection dans la wilaya.          
Après avoir rappelé l'importance accordée par l’Etat à l’apprentissage  et les avantages de ce type de formation qui met le jeune au cœur de l’activité  et le rapproche davantage du monde de l’emploi, le ministre a mis l’accent sur  le partenariat gagnant à conclure entre le secteur de la Formation et de l’enseignement  professionnels et l’environnement économique pour faire réussir les programmes  de développement et réaliser les objectifs escomptés.          
Consacrer la culture de consultation et de complémentarité entre le  secteur et l’environnement économique qui englobe des entreprises publiques et privées, permet une réelle prise en charge de l’élément humain, sa qualification  et son accompagnement dans ses ateliers offrant, par conséquent, de la main  d’œuvre compétente et professionnelle à la hauteur de la demande, a-t-il ajouté.          
Le ministre a donné un exemple de ce partenariat qui relie son secteur au complexe du textile de Sebdou spécialisé dans la fabrication du fil et du  tissu qui prend en charge, dans ses ateliers, plus de 40 stagiaires avant leur  recrutement pour remplacer des travailleurs mis à la retraite.          
M. Bedoui a saisi sa visite à cette entreprise, entrée en production  en 1991, pour rencontrer un groupe de jeunes formés sur place au titre de l’apprentissage  et s’informer sur leurs conditions.           
Le ministre a inspecté, lors de sa visite, plusieurs structures relevant  de son secteur, dont le CFPA El Falah à Ouled Mimoun, spécialisé en apiculture  et arboriculture fruitière, ainsi que le CFPA de Sebdou, spécialisé en bâtiment, soudure, plomberie et l’Institut national d’artisanat, d'hôtellerie et de tourisme de la commune de Mansourah.          
Dans cet institut qui accueille 760 stagiaires, M. Bedoui a posé la première pierre d’un centre hôtelier de formation de compétences dans l’accueil, des guides et autres.          
Le ministre a également tenu une séance de travail avec des cadres et  partenaires de son secteur pour examiner la situation du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels dans la wilaya de Tlemcen qui dispose de 26 établissements dont trois instituts nationaux qui accueillent un total de 14.161 stagiaires tous types de formation confondus.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions