vendredi 25 septembre 2020 06:31:33

Algérie - Canada : Partenariat gagnant-gagnant avec les universités canadiennes

Les universités algériennes s’attendent à un partenariat gagnant-gagnant avec les universités canadiennes, a indiqué, hier à Tlemcen, le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

PUBLIE LE : 24-02-2014 | 23:00

Les universités algériennes s’attendent à un partenariat  gagnant-gagnant avec les universités canadiennes, a indiqué, hier à Tlemcen,  le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche  scientifique.
"Les universités canadiennes sont d’une grande qualité qui les place  parmi les plus performantes au monde, notamment dans certains domaines comme l’assurance de la qualité de formation et la gouvernance universitaire", a indiqué  M. Mohamed Salah-Eddine Seddiki, en marge du colloque sur le partenariat universitaire algéro-canadien, ouvert, hier, à la faculté de médecine de l’université de Tlemcen. Cette rencontre, à laquelle prennent part une trentaine d’universitaires  canadiens, regroupe de nombreux recteurs et chercheurs algériens, qui auront  à s'informer, au sein d’ateliers, des expériences canadiennes réussies et à échanger les leurs.
Des conventions de partenariat seront également paraphées au terme de  cette rencontre, dans l’optique, a-t-il dit, de faire bénéficier les universités algériennes de l’expérience canadienne et permettre l'échange de programmes de recherches et la mobilité des enseignants.  Pour sa part, la chef de la délégation canadienne et présidente directrice générale du Bureau canadien de l’éducation internationale (BCEI), Mme Karén Mc bride, a indiqué que cette rencontre permettra de faire connaître le fonctionnement  du secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique au Canada,  de débattre et d’identifier, avec les collègues algériens, des besoins spécifiques  de l’université algérienne et d’établir un partenariat dans divers domaines,  notamment techniques tels que les énergies, les systèmes d’évaluation et l’environnement.
Les deux responsables cités ont procédé, au cours de cette journée d’ouverture,  à la présentation des universités algériennes et canadiennes en détaillant tous  les dispositifs pédagogiques, financiers et de fonctionnement des institutions de l’enseignement supérieur des deux pays. Les travaux de ce colloque se poursuivent en ateliers pour débattre  de la mise en œuvre des systèmes d’évaluation et d’assurance de la qualité et les domaines de collaboration possible en enseignement supérieur entre l’Algérie et le Canada.          
 Les ateliers aborderont également les nouveaux modèles de coopération, les programmes et les mécanismes pouvant l’alimenter.
D’autres ateliers s’articuleront autour des relations université du monde  professionnel, de l’enseignement des langues, des technologies de l’information  et du management.
APS

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions