mercredi 23 septembre 2020 13:16:05

PNSD : Mohamed Taleb Chérif a collecté 43.000 signatures

Candidat à la présidentielle du 17 avril prochain, le président du Parti national pour la solidarité et le développement (PNSD) en est à 70% du nombre des signatures exigées par la loi et espère d’ici le 4 mars, dernier délai de dépôt des dossiers de candidature, parvenir à collecter les 60.000 signatures exigées par la loi électorale.

PUBLIE LE : 22-02-2014 | 23:00
D.R

Candidat à la présidentielle du 17 avril prochain, le président du Parti national pour la solidarité et le développement (PNSD) en est à 70% du nombre des signatures exigées par la loi et espère d’ici le 4 mars, dernier délai de dépôt des dossiers de candidature, parvenir à collecter les 60.000 signatures exigées par la loi électorale. « A ce jour, nous avons pu réunir contre vents et marées 43.000 signatures », a révélé Mohamed Taleb Chérif qui s’exprimait, hier, à Alger, lors d’une conférence de presse au cours de laquelle, il a appelé le peuple algérien à faire le « bon » choix parmi les candidats au scrutin.
« Il y a deux choses qui doivent être prises en considération lorsque les électeurs s’apprêtent à glisser le bulletin dans l’urne. Il s’agit du patriotisme du candidat et de ses compétences. Si ces deux conditions sont réunies, on peut dire alors sans risque de nous tromper que l’Algérie sera entre de bonnes mains », a-t-il expliqué non sans déclarer regretter l’apparition sur la scène politique algérienne de certaines personnes au niveau d’instruction « piètre ».                                                
 Evoquant les présidentielles du 17 avril, le président du PNSD estime que ce rendez-vous constitue un « tournant » important pour l’Algérie du fait que, selon lui, celui-ci va influer directement sur le devenir des générations à venir, et se dit « optimiste » pour la suite des événements. « Le peuple aspire au changement et à l’alternance au pouvoir car le vieux discours est révolu », a-t-il souligné.
A propos des dernières sorties médiatiques de certaines personnalités politiques, Taleb Chérif qualifie ces déclarations « d’intempestives » et insiste sur la cohésion nationale garantie par l’Armée nationale. « L’ANP est la colonne vertébrale de l’Etat et nul n’a le droit de porter atteinte à son intégrité. L’Armée a joué pleinement un rôle essentiel dans la préservation de la stabilité de l’Etat et la sécurité des citoyens », a-t-il rappelé.
S. A. M.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions