samedi 19 septembre 2020 05:36:28

El Ghazi a Chlef : La fonction publique doit soigner son image

Le ministre auprès du Premier ministre, chargé de la Réforme du service public, Mohamed El Ghazi, a exhorté, jeudi passé à Chlef, les responsables de la fonction publique à soigner davantage l'image que se font les citoyens et les administrations de leur institution.

PUBLIE LE : 07-02-2014 | 23:00
D.R

Le ministre auprès du Premier ministre, chargé de  la Réforme du service public, Mohamed El Ghazi, a exhorté, jeudi passé à Chlef, les responsables de la fonction publique à soigner davantage l'image que se font  les citoyens et les administrations de leur institution. Le ministre, qui intervenait à l'issue d'un exposé sur l'administration  de la fonction publique dans la wilaya de Chlef, a affirmé que celle-ci, en tant qu'institution de l'Etat, a pour mission de "veiller au respect et à l'application des lois en vigueur en matière de gestion des ressources humaines".          
Evoquant la réforme du service public, il a indiqué qu'"un travail en profondeur est en train de se faire pour l’améliorer davantage et répondre aux doléances des citoyens". Le service public, a-t-il expliqué, ne concerne  pas seulement l'état civil ou les services de la daira, mais toutes les directions et les services de l'administration comme celles de la santé, du transport  et de l'éducation, entre autres.           
Le ramassage des ordures, l'entretien des routes font parties également  du service public, a-t-il ajouté, tout en précisant qu'un travail en profondeur  se fait pour améliorer autant que possible le service public et rendre l'administration plus ouverte au citoyen. La formation des agents de l'administration et des préposés aux guichets  "est fondamentale", a affirmé, en ce sens, M. El Ghazi, estimant nécessaire d'inculquer une nouvelle culture aux agents en relation avec le public. S'agissant du projet de création d'un observatoire du service public, il a indiqué qu'il sera composé de représentants de la société civile et du mouvement associatif, de partis politiques et de représentants de l'administration  et constituera une force de propositions à même de faire progresser le service public.          
Auparavant, le ministre s'est rendu à la Caisse locale des assurés sociaux, au service de l'état civil de la commune de Oued Sly et à l'hôpital 240 lits de Chlef où il s'est enquis de l'état d'application des mesures visant  l'amélioration du service public.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions