vendredi 18 septembre 2020 10:57:53

Criminalité urbaine : Tentative de meurtre et kidnapping de deux jeunes filles

Un père de famille, répondant aux initiales M. A., âgé de 41 ans, a failli perdre la vie, avant-hier, suite à un complot ourdi tramé par deux frères demeurant dans le même village la victime qui n’a rien vu venir. Les trois acteurs de cette affaire criminelle, habitent la région d’Ouled-Sellam, wilaya de Batna.

PUBLIE LE : 18-01-2014 | 23:00
D.R

Un père de famille, répondant aux initiales M. A., âgé de 41 ans, a failli perdre la vie, avant-hier, suite à un complot ourdi tramé par deux frères demeurant dans le même village la victime qui n’a rien vu venir. Les trois acteurs de cette affaire criminelle, habitent la région d’Ouled-Sellam, wilaya de Batna.

Les faits de cette histoire remontent à la fin de semaine dernière lorsque la victime a déclaré à la dite brigade de gendarmerie d’Ouled-Sellam que le même jour à 11 heures, elle a été accostée non loin de son domicile par les mis en cause, où le premier cité a ouvert le feu  sans l'atteindre, et ce suite à un litige sur une parcelle de terre, a précisé la cellule de communication du Commandement de la Gendarmerie nationale
La plainte de la victime été pris en charge par les auxiliaires de la justice de la dite brigade qui se sont déplacés sur les lieux, où ils ont interpellé les mis en cause et saisi dans le domicile du plus âgé des deux frères, un fusil de chasse et onze cartouches, détenus illégalement, sans permis de port d’arme.
Arrêtés et conduits au poste pour interrogatoire, les deux mis en cause ont avoué leur forfait qui a failli se transformer en un drame irréparable.
De cet fait, les gendarmes de la brigade d’Ouled-Sellam (Batna) ont présenté devant le procureur de la République près le tribunal de Merouana, deux frères pour tentative de meurtre, détention illégale d'arme à feu, dont a été victime un citoyen âgé de 41 ans. L'un d'eux a été placé sous mandat de dépôt et l’autre cité à comparaître à une audience ultérieure. Par ailleurs, les gendarmes des brigades d’Aïn-Turk, de patrouille de nuit, ont secouru deux jeunes filles qui venaient d'être agressées au niveau du carrefour formé par la RN.02A et le CW44, à l'entrée de la ville de Mers El-Kebir, par le chauffeur d'un véhicule de marque Renault Campus, qui a tenté de les enlever avant de prendre la fuite devant leurs cris au passage des éléments du dispositif. La poursuite du véhicule engagée par les gendarmes de ladite patrouille a abouti à l'interpellation du mis en cause à hauteur de la station services de Mers El Kebir.
Le mis en cause a été remis aux gendarmes de la brigade de Bousfer pour enquête. Présenté au parquet de compétence, le chauffer de véhicule a été placé sous mandat de dépôt.
Selon notre source, dans la même ville, pour des raisons non encore élucidées, un jeune âgé de 23 ans et habitant la commune de Boutlélis (Oran), a volontairement mis le feu à son domicile parental, occasionnant la destruction de l’ameublement et les effets de couchage s’y trouvant.  Alertés, les gendarmes de la brigade locale se sont déplacés sur les lieux où ils ont interpellé le mis en cause qui a menacé ses parents au moyen d'un sabre. Le feu a été circonscrit par les éléments de la Protection civile.
M. MENDACI

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions