mardi 22 septembre 2020 21:29:59

M. Bedoui à Laghouat : « Les opérateurs économiques appelés à s’orienter vers la formation qualifiante »

Le futur institut national spécialisé de Laghouat assurera la formation de filières liées aux hydrocarbures

PUBLIE LE : 24-11-2013 | 23:00
D.R

Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Noureddine Bedoui, a appelé, hier à Laghouat, les opérateurs économiques à consacrer une partie de leur programme à la formation qualifiante. «Il appartient aux opérateurs économiques, responsables d’entreprises et entités économiques de dégager des postes de formation par la qualification, formule la mieux à même de permettre aux stagiaires d’être au plus près de la réalité», a indiqué M. Bedoui, lors d’une visite de travail et d’inspection de certaines installations du secteur dans la wilaya de Laghouat. Le ministre a ainsi invité les employeurs, toutes activités confondues, à accompagner les établissements de formation et à contribuer à la qualification de la main-d’œuvre.
 Il a affirmé, à ce propos, que «la stratégie du secteur vise à accorder une priorité à l’apprentissage au lieu de la formule de la formation résidentielle, actuellement prédominante». Cette initiative, a-t-il dit, devra être appuyée, à la faveur du perfectionnement de la ressource humaine du secteur, par l’élaboration prochaine d’un programme de qualification des formateurs, en vue de se mettre au diapason des exigences du marché et des besoins de l’environnement économique. Dans le souci de répondre à la dynamique de développement que connaît la wilaya de Laghouat, M. Bedoui a annoncé qu’un centre de formation des établissements du chef-lieu de la wilaya sera consacré à la formation dans les spécialités liées à la construction et le bâtiment, pour répondre aux besoins locaux.
Le ministre s’est, par ailleurs, enquis des préoccupations formulées par les opérateurs de la wilaya liées, notamment, aux conditions de fonctionnement des écoles privées et la nature de leurs relations en matière de stages pratiques avec les entreprises publiques, ainsi qu’aux modalités de formation qualitative de la main-d’œuvre et des moyens d’attirer les jeunes vers les établissements du secteur. M. Bedoui a, lors de cette visite de travail de deux jours dans la wilaya, visité le centre de formation chahid Ahmed- Bourezg à Laghouat, d’une capacité de 260 places, et inspecté le chantier de l’Institut national de l’enseignement professionnel, à un stade d’avancement de 65%.

--------------------------------

Le futur institut national spécialisé de Laghouat assurera la formation de filières liées aux hydrocarbures
Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Noureddine Bedoui, a annoncé, samedi à Hassi R’mel (Laghouat), que l’institut national spécialisé en formation professionnelle, en cours de réalisation à Laghouat, devra assurer la formation dans les filières relatives aux hydrocarbures. «L’institut en question, livrable au mois de décembre prochain, sera versé dans la formation dans les spécialités afférentes au secteur des hydrocarbures», a indiqué M. Bedoui, lors d’une rencontre avec des apprentis au niveau des entreprises relevant du secteur des hydrocarbures établies dans la zone industrielle de Hassi R’mel. Cette orientation s’insère dans le cadre d’une stratégie visant la dynamisation du secteur au niveau de cette wilaya, a expliqué le ministre, avant de mettre l’accent sur l’importance d’adopter une formation qualitative et de mobiliser des équipements pédagogiques nécessaires à même de «garantir une formation performante des jeunes en vue d’atteindre l’objectif : chaque poste de formation aura un poste d’emploi». M. Bedoui a également mis en exergue la volonté politique quant à une meilleure prise en charge des jeunes. Mettant à profit cette rencontre, abritée par le Centre de formation et d’efficacité énergétique relevant de Sonatrach, le ministre a pris connaissance des préoccupations soulevées par les apprentis inhérentes, notamment, à la qualité de formation des formateurs et à l’opération de recrutement, avant de s’engager à prendre en charge ces doléances.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions