lundi 21 septembre 2020 04:09:22

M. Chiali à Batna : « Mécanisation progressive des tâches d’entretien routier »

Le ministre des Travaux publics, Farouk Chiali, a indiqué hier à Batna que son département s’emploie à la confection de cahiers des charges en vue du lancement «avant fin 2013» d’un appel d’offres pour l’acquisition d’équipements modernes destinés à la mécanisation progressive des tâches d’entretien.

PUBLIE LE : 27-10-2013 | 23:00
D.R

Le ministre des Travaux publics, Farouk Chiali, a indiqué hier à Batna que son département s’emploie à la confection de cahiers des charges en vue du lancement «avant fin 2013» d’un appel d’offres pour l’acquisition d’équipements modernes destinés à la mécanisation progressive des tâches d’entretien.

Le ministre qui inspectait le parc régional des travaux publics, dans le cadre d’une visite de travail dans cette wilaya, a souligné que ces nouvelles acquisitions devant s’effectuer en achats groupés, permettront au secteur d’adapter ses moyens à la nouvelle configuration du réseau routier national. « Le réseau routier s’est étoffé, son linéaire est plus important et les moyens d’entretien doivent être adaptés », a ajouté M. Chiali, soulignant que « l’on n’entretient pas une autoroute de la même manière qu’une route nationale.» Au cours de son inspection du projet de renforcement de la route nationale (RN) n°77 (Batna-Merouana), sur 20 km, le ministre, répondant à une préoccupation exprimée par des entrepreneurs locaux au sujet des « difficultés liées au respect des cahiers des charges» pour bénéficier d’un marché, a indiqué qu’il s’agit-là d’une question « à revoir, effectivement, en même temps que la notion de ‘‘moins disant’’ car il n’est pas acceptable que des entreprises non spécialisées, ne disposant pas de l’expérience de terrain nécessaire, bénéficient, sur la seule base des prix proposés, de marchés au détriment d’entreprises aptes à réaliser les travaux dans les règles de l’art.» M. Chiali avait auparavant inspecté les travaux de réalisation de l’évitement nord de la ville de Batna, sur 18 km, où, constatant une « cadence du chantier laissant à désirer », à instruit l’entreprise publique en charge du projet à améliorer le rythme des travaux, suggérant au passage le recours à des entreprises de jeunes pour la réalisation de travaux secondaires sur le projet.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions