vendredi 25 septembre 2020 07:20:08

Essais nucléaires : Les effets sur la santé et l'environnement persistent 50 ans après

Les effets de la radioactivité sur la santé humaine et l'environnement persistent, 50 ans après les essais nucléaires, a indiqué le Pr Abraham Bahar, spécialiste français en médecine nucléaire et biophysique.

PUBLIE LE : 06-10-2013 | 23:00
D.R

Les effets de la radioactivité sur la santé humaine et l'environnement persistent, 50 ans après les essais nucléaires, a indiqué le Pr Abraham Bahar, spécialiste français en médecine nucléaire et biophysique. Lors d'une journée d'études sur le cancer du sein, organisée par l'association El-Amel d'aide aux cancéreux, le spécialiste a affirmé que les différentes études réalisées sur le terrain ont démontré que les effets de la radioactivité sur la santé humaine et l'environnement persistent dans les régions touchées, 50 ans après les essais nucléaires.
Revenant sur les dégâts enregistrés suite aux essais nucléaires effectués par la France à Reggane (Sud algérien) durant les années 1960, le Pr Bahar a indiqué que "leurs effets sont à ce jour apparents sur la santé humaine et l'environnement", ajoutant que la population de la région souffre du cancer, notamment du sein chez les jeunes. Il a, d'autre part, estimé que la population du Sud algérien est plus exposée au risque des maladies graves que celle des autres régions, en raison des poussières radioactives "toujours répandues dans les eaux souterraines et la flore", ce qui représente un danger pour la santé humaine et animale.
Par ailleurs, le Pr Bahar a cité l'exemple des essais nucléaires réalisés par les États-Unis aux îles Marshall durant les années 1960, et dont les effets sont également apparents à ce jour, en se référant aux différentes études et recherches cliniques réalisées dans ce domaine. À cette occasion, le spécialiste français a attiré l'attention des spécialistes algériens sur la manière de réaliser des études cliniques sur une région touchée par la radioactivité.
De son côté, l'association d'aide aux victimes de la région de Reggane a appelé les pouvoirs publics à accorder davantage d'intérêt à la région, rappelant que la ville de Reggane est envahie de résidus radioactifs. Les représentants de cette association ont également déploré l'absence de médecins spécialistes dans la région et la difficulté d'effectuer des analyses dans des laboratoires d'anatomie-pathologie et de transport des malades de la wilaya d'Adrar vers les autres wilayas du pays pour le traitement contre le cancer.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions