jeudi 01 octobre 2020 02:01:14

Séisme de Blida : Des aides alimentaires aux sinistrés

La ministre de la Solidarité nationale, et de la Famille, Souad Bendjaballah a affirmé, vendredi, que des aides alimentaires composées de denrées alimentaires et des repas seront distribuées aux sinistrés du séisme de Hammam Melouane (Blida).

PUBLIE LE : 20-07-2013 | 23:00
Ph. T. Bilel

La ministre de la Solidarité nationale, et de la Famille, Souad Bendjaballah a affirmé, vendredi, que des aides alimentaires composées de denrées alimentaires et des repas seront distribuées aux sinistrés du séisme de Hammam Melouane (Blida). Mme Bendjaballah a indiqué dans une déclaration à la presse, en marge du chargement des aides humanitaires destinées aux réfugiés syriens en Jordanie, que «des aides humanitaires comportant des repas et des denrées alimentaires seront distribuées aux sinistrés du séisme de Hammam Melouane et qu’un groupe de cadres du ministère était «sur place pour superviser l’opération». Elle a révélé à cette occasion que «l’opération de solidarité en faveur des habitants dont les maisons ont été détruites sera lancée à partir de samedi en coordination avec le ministère de l’Habitat et de l’urbanisme et le wali de Blida». Concernant les aides du ministère de la Solidarité en ce mois de ramadhan, la ministre a affirmé que 570 millions de dinars d’aides seront distribués, à l’occasion de ce mois sacré, aux nécessiteux à travers le territoire national en sus d’une enveloppe financière dégagée par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales à travers les communes et les wilayas au profit des catégories vulnérables. Le ministère de la Solidarité apporte sa contribution à l’opération «restaurants de l’Iftar» sachant que pour cette année 800 espaces ont été aménagés au niveau national pour accueillir les voyageurs de passage et autres nécessiteux et sans abri en coordination entre les ministères de l’Intérieur et des Collectivités locales et de la Santé. Concernant le couffin de ramadhan, Mme Bendjaballah a fait savoir que le ministère a décentralisé ses actions de solidarité ont conférant aux walis les prérogatives de distribution de ces aides sous forme de denrées alimentaires ou de pécules.
Au niveau de chaque commune des listes de bénéficiaires ont été arrêtées et englobent les nécessiteux et les handicapés notamment et autres catégories vulnérables comme les personnes ne bénéficiant pas d’une couverture sociale, a précisé la responsable. La commission nationale de solidarité poursuit son travail sous la supervision du ministère, a indiqué la ministre rappelant que les commissions de proximité ont intensifié leur action cette année, pour permettre aux communes d’assumer pleinement leur rôle en matière de solidarité nationale.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions