mardi 29 septembre 2020 04:09:35

Maladies familiales et héréditaires : Un plan national de lutte est indispensable

Un plan national de lutte contre les maladies héréditaires est une priorité du secteur de la santé, c’est ce qu’a estimé, hier à Alger, le Dr. Mohamed Hamlaoui, pédiatre au CHU Nafissa-Hamoud (ex-Parnet), en marge des 10es entretiens du CHU Mustapha Pacha.

PUBLIE LE : 22-05-2013 | 23:00
D.R

Le  Dr. Hamlaoui a expliqué qu’« il faut tirer la sonnette d’alarme, au même titre que pour le cancer. L’Algérie a été un modèle dans la vaccination et la tuberculose, ces pathologies doivent être inscrites comme une priorité.»
Selon ce spécialiste, 80% de ces maladies sont héréditaires et les parents sont les porteurs. « Il y a 25% de chances que leurs descendants soient porteurs de ces anomalies et ce sont des maladies handicapantes sur le plan neurologique », a-t-il expliqué, avant d’ajouter : « En Algérie, il y a deux à trois millions de cas.» En ce qui concerne le traitement, le Dr. Hamlaoui a fait état d’énormes progrès dans le traitement spécifique de ces maladies, notamment le diagnostic précoce à la naissance. Il n’y a pas uniquement des médicaments, mais également des régimes alimentaires car ces maladies obéissent à des traitements diététiques et donc spécifiques.» Le médecin a souligné que « c’est un débat qu’il faut provoquer sur tous les aspects, notamment religieux. Un quart de la population qui se marie et de même consanguinité engendre des enfants nés avec des malformations.» S’agissant des facteurs, le Dr. Hamlaoui a souligné que « le stress, la nourriture et l’air peuvent être des facteurs qui peuvent aboutir à l’apparition des maladies.»  Evoquant le statut juridique du fœtus, il a relevé que « celui-ci doit être abordé par toutes les parties concernées. »
Une maladie génétique, ou maladie héréditaire, est une maladie due à une ou plusieurs anomalies sur un ou plusieurs chromosomes qui entraînent un défaut de fonctionnement de certaines cellules de l'organisme. Ces cellules fabriquent des protéines. L'activité et la structure de chaque protéine sont déterminées par l'information génétique contenue dans un gène. Si le gène est altéré, il entraîne la cellule dans un dysfonctionnement qui peut se révéler, à tout âge de la vie, avec l'expression d'une maladie. Les maladies génétiques sont dites dominantes ou récessives, si l'allèle responsable est ou non dominant (chez un individu chaque gène est représenté par deux allèles).
Wassila Benhamed
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions