mardi 29 septembre 2020 13:41:37

JSK : La commission de recrutement déjà à l’œuvre

Publiquement, Moh-Chérif Hannachi a déclaré, il y a une dizaine de jours, qu’il ne recrutera pas plus de trois joueurs. Une manière de dire qu’il gardera les trois-quarts de l’effectif déjà en place.

PUBLIE LE : 22-05-2013 | 23:00
D.R

Publiquement, Moh-Chérif Hannachi a déclaré, il y a une dizaine de jours, qu’il ne recrutera pas plus de trois joueurs. Une manière de dire qu’il gardera les trois-quarts de l’effectif déjà en place. Ceci après avoir déclaré, bien entendu, qu’il quitterait son poste après la finale des cadets ! Mais sur le terrain, pas moins de six joueurs ont été déjà sondés. L’on ne sait pas si c’est une manière de faire du tape-à-l’œil ou il y a réellement une volonté de se renforcer quantitativement et qualitativement, mais ce qui est certain c’est que les dirigeants de la JSK se gardent d’être discrets, posture souvent adoptée par les recruteurs qui veulent frapper un bon coup. C’est qu’à la JSK, on déclare haut et fort sa flamme pour tel ou tel joueur, si bien ou mal, c’est selon, que ceci a fini par froisser certains clubs, à commencer par l’Entente de Sétif dont l’entraîneur et quelques cadres ont été approchés avant ESS-JSK. Une «maladresse» qui n’a pas manqué d’ailleurs de faire sortir de ses gants Hassan Hammar qui avait promis «une correction sur le terrain pour cette provocation». Ceci n’empêche pas la JSK de proposer 350 millions par mois à Mourad Delhoum, à relancer Rabie Meftah, finaliser avec Madi et négocier avec Karaoui et Yachir. Au même temps, un autre émigré est attendu à Tizi Ouzou pour des essais. Toutes ces pistes sont exploitables, toute comme la filière « africaine ». Deux joueurs d’Afrique sub-saharienne sont attendus, nous dit-on, dans les jours à venir. Moh-Chérif Hannachi avait demandé à son entraîneur intérimaire, Arezki Amrouche, de lui établir une liste des postes à pourvoir, une sorte de feuille de route du recrutement. Seulement, à voir comment la commission de recrutement, installée récemment, s’y prend, on a l’impression qu’elle ne s’en tient pas aux recommandations d’Arezki Amrouche, en contactant les joueurs les plus en vue du championnat, un point c’est tout. D’ailleurs, Hannachi devait rencontrer, hier, Karaoui, le milieu de terrain de l’ESS, pour tenter de trouver un accord. La rencontre entre les deux hommes prouve, si besoin est, qu’il y a un réel intérêt mutuel, après de là à dire que Karaoui sera officiellement canari la saison prochaine, il y a un pas à ne pas franchir, dès lors que Hassan Hammar avait averti que «l’Entente mettra les moyens qu’il faut pour garder les joueurs qui ont fait gagner l’équipe cette saison». Et comme Karaoui fait incontestablement partie des cadres de l’équipe, tout comme Delhoum, l’autre cible de la JSK, il y a fort à parier que celle-ci devra batailler ferme pour débaucher ces deux «cracks» de l’ESS. Affaire à suivre.                                 A. Benrabah
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions