jeudi 24 septembre 2020 01:10:09

Après le drame survenu sur le ferry Tassili 2, M. Sahli : “Toute l'aide nécessaire apportée à la famille de la victime”

Toute l'aide nécessaire a été apportée à la famille de la victime de l'accident du ferry Tassili 2, qui avait accosté le port d'Alicante (Espagne), pour le transfert du corps de leur enfant en France en vue de son enterrement

PUBLIE LE : 01-02-2013 | 23:00
D.R

Toute l'aide nécessaire a été apportée à la famille de la victime de l'accident du ferry Tassili 2, qui avait accosté le port d'Alicante (Espagne), pour le transfert du corps de leur enfant en France en vue de son enterrement, a indiqué jeudi, la cellule d'information du ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. Le secrétaire d'Etat chargé de la Communauté nationale à l'étranger, M. Belkacem Sahli, a instruit les parties algériennes concernées à l'effet d'apporter l'aide nécessaire à la famille du défunt qui à «apprécié cet élan de solidarité en cette douloureuse circonstance», ajoute le communiqué. Dès qu'il a appris la nouvelle de l'accident, le consul algérien de Bobigny (France) a informé la famille du défunt résidant en France du décès de son fils et lui a présenté ses condoléances. Il a également exprimé la disponibilité des autorités algériennes et de l'Entreprise nationale des transports maritimes de voyageurs (ENTMV) à prendre en charge toutes les procédures de déplacement des familles pour Alicante et le transfert de la dépouille mortelle du défunt à sa dernière demeure. Les faits remontent au 22 janvier lorsque le Tassili 2 a accosté le port d'Alicante en provenance d'Oran après un retard du fait des intempéries qui ont poussé l'ENTMV à renoncer à quitter le port pour préserver la sécurité des voyageurs et du Ferry. Au deuxième jour, et avant de quitter le port d'Alicante comme prévu, précise le communiqué, le commandant de bord a été avisé à 22h08 que l'un des voyageurs s'est jeté du quai jouxtant le couloir d'embarquement. La victime a été identifiée comme étant Ait Saïd âgé de 36 ans, résidant en France et enregistré auprès du consulat d'Algérie à Bobigny. Le premier responsable du consulat s'est déplacé sur les lieux afin de s'enquérir de la situation et apporter aide et assistance aux voyageurs, a ajouté la même source.
Selon le rapport de l'équipage du bateau, la victime paraissait nerveuse lorsque qu'elle avait tenté à plusieurs reprises de quitter le bateau, mais vainement, en raison de la fermeture de toutes les issues de sortie pour la sécurité des voyageurs, mais aussi pour se préparer à quitter le port après les formalités administratives et douanières auprès des autorités espagnoles conformément aux procédures d'usage. Dès que le climat s'est adouci, la victime a tenté une nouvelle fois de quitter par tous les moyens le bateau, ce qui a amené quelques passagers qui l'accompagnaient, à intervenir pour la calmer tout en lui demandant de s'abstenir de tout acte qui lui serait fatal, poursuit le communiqué. Cependant, ajoute la même source, la victime a d'abord lancé son bagage à partir du premier pont jusqu'au filet qui était retenu par deux poteaux fixant la passerelle reliée au quai, essayant de se maintenir au filet qui l'a projeté vers le quai, se blessant au crane. Le rapport de la police d'Alicante a fait état d'un acte «volontaire», affirme le communiqué de la cellule de communication du MAE. Les conditions climatiques s'étant améliorées, la ferry a quitté le port d'Alicante le 25 janvier en direction d'Oran avec 979 passagers à son bord. Le directeur commercial de la compagnie a déclaré avoir accompagné la dépouille mortelle jusqu'à l'aéroport de Roissy Charles de Gaule à Paris où son arrivée était prévue dans la nuit de mercredi en provenance de valence (Espagne).

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions