vendredi 25 septembre 2020 07:08:36

Nouveau lycée des mathématiques : Ouverture en septembre

Le premier lycée dédié à l’enseignement des mathématiques dont l’ouverture est prévue pour septembre prochain fera l’objet d’une réunion de travail qui aura lieu incessamment sous la présidence de M. Boubekeur Benbouzid, ministre de l’Education nationale.

PUBLIE LE : 21-08-2012 | 23:00

Le premier lycée dédié à l’enseignement des mathématiques dont l’ouverture est prévue pour septembre prochain fera l’objet d’une réunion de travail qui aura lieu incessamment sous la présidence de M. Boubekeur Benbouzid, ministre de l’Education nationale.
Cette première initiative sera élargie, graduellement, à d’autres wilayas du pays. Pour les responsables du secteur, cette action est motivée par “l’impérieuse nécessité de valoriser les filières scientifiques, notamment par l’amélioration de la qualité de l’enseignement des mathématiques et par la prise en charge des meilleurs candidats sur la base de leurs résultats scolaires”. Ce nouvel établissement accueillera sous le régime de l’internat les élèves de toutes les wilayas ayant obtenu les meilleurs résultats au BEM et les meilleures notes de mathématiques à cet examen. D’une capacité globale de 150 places pédagogiques, cette structure permettra, selon le ministre, de combler le manque de spécialistes en mathématiques, une matière centrale pour les filières scientifiques. Ce lycée sera équipé des moyens technologiques les plus modernes afin de garantir un niveau élevé d’enseignement. Les élèves inscrits au niveau de ce lycée suivront, en première année, un enseignement en tronc commun sciences et technologie, et poursuivront, en deuxième et troisième années, leurs études en mathématiques.
Les programmes d’enseignement appliqués seront «ceux en vigueur officiellement dans les lycées d’enseignement général et technologique. Ils seront adaptés à leurs capacités, à leurs performances ainsi qu’aux exigences de cette filière », explique-t-on, sans donner plus de détails concernant la différence entre cet établissement et les centres d’enseignement général du moment qu’ils porteront tous sur les mêmes programmes. Il est également indiqué que ces lycéens poursuivront leurs études après le baccalauréat dans la filière mathématiques-informatique au niveau de l’université avec la possibilité de s’inscrire dans les classes préparatoires aux grandes écoles.
S. S.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions