samedi 26 septembre 2020 02:15:16

Brevet d’enseignement moyen : Les épreuves débutent aujourd’hui

On y est ! L’heure de vérité est arrivée. En effet, après de longs mois de préparation, 775.955 collégiens se présenteront aujourd’hui aux épreuves du brevet d'enseignement moyen (BEM).

PUBLIE LE : 09-06-2012 | 23:00
D.R

On y est ! L’heure de vérité est arrivée. En effet, après de longs mois de préparation, 775.955 collégiens se présenteront aujourd’hui aux épreuves du brevet d'enseignement moyen (BEM).

Ils seront exactement 775.955 candidats à passer, cette année, cet examen de grande importance dans tout parcours scolaire. Mais important ne veut néanmoins pas dire décisif, puisque les recalés auront toutefois une chance de se rattraper au cas où ils auraient bien travaillé durant l’année scolaire. Faut-il le rappeler, au moment où tout candidat ayant une moyenne égale ou supérieure à 10/20 à  l'examen du BEM est admis en première année secondaire, le passage dépendra, pour les recalés, de la moyenne compensée entre la moyenne des notes obtenues durant la 4e année  moyenne additionnée à la moyenne des notes obtenues au BEM.
Selon les chiffres communiqués par le ministère de l’Éducation nationale, sur les 775.955  élèves qui se présenteront à cet examen, 771.284  sont scolarisés et 4.671 se présentent en qualité de candidats libres. Il est à signaler qu’au niveau des candidats scolarisés, les filles affichent une supériorité numérique par rapport aux garçons, puisqu’elles seront 431.016 candidates (55,88%) à passer cet examen, contre 340.268 candidats (44,11%).
Les garçons sont toutefois majoritaires au niveau des candidatures libres, avec 4.322 candidats (92,52%), contre 349 filles seulement. Tout ce beau monde sera réparti à travers 2.590 centres d'examen à l’échelle nationale. Notons, dans ce même cadre, qu’outre les 2.841 candidats issus des écoles privées et les 4.000 candidats issus des  centres de rééducation et détention, sont également concernés par cet examen 226 candidats aux besoins spécifiques (0,02 %), dont 156 non-voyants  et 70 handicapés moteurs se présenteront dès aujourd’hui à ces épreuves. Il faut savoir, par ailleurs, que le ministère de l'Éducation nationale a mobilisé pour cet examen de fin de cycle moyen pas moins de 120.000 surveillants assistés de 5.324 observateurs, soit le double de l’effectif affecté l’an dernier.
Pour l’évaluation des copies, 53.000 correcteurs ont été chargés de cette tâche, à travers 75 centres. L’enveloppe financière allouée cette année au BEM atteint plus de 1,6 milliard de dinars. Concernant les épreuves dites facultatives, comme l'éducation artistique et plastique, musicale et sportive, celles-ci ont, pour rappel, déjà eu lieu au niveau des différents établissements scolaires, au courant des semaines écoulées.
Dans ce contexte, 389.244 candidats ont passé les épreuves d'éducation artistique et plastique et 243.096 l'épreuve d'éducation musicale.  Enfin, le BEM sportif a concerné, quant à lui, 743.949 candidats (95,87 %).        
Il ya lieu de rappeler que le BEM — institué en remplacement du Brevet de l'enseignement fondamental (BEF) — est devenu national à la suite de l'unification des sessions nord et sud du pays, en juin 2005. A retenir, par ailleurs, que le taux de réussite aux épreuves du BEM a atteint 70% en 2011 et que 2.494 candidats ont obtenu la mention "excellent".
Soraya G.

----------------------

Annaba
Plus de 14.200 élèves à l’épreuve
Après les candidats au baccalauréat, ce sont les élèves de fin de cycle moyen qui se rendront, ce matin, aux différents centres d’examen pour passer les épreuves du BEM. En dépit du fait que les statistiques soient en perpétuelle évolution, l’administration a pris les devants pour réunir toutes les conditions nécessaires au déroulement sans heurts de l’examen. Dans les centres d’examen, tout est fin prêt pour accueillir les candidats. On rassure qu’en matière d’organisation, rien n’a été laissé au hasard, et que tous les moyens humains et matériels que requiert le déroulement des épreuves ont été mobilisés. Dans la wilaya qui fait montre à chaque opportunité de grandes capacités d’organisation, ce sont 14.268 élèves qui seront dispatchés dans les 46 centres d’examen. Ils seront également quelque 2.240 enseignants qui en assureront l’encadrement.
S. L.

Tizi Ouzou
20.804 candidats attendus
La direction de l’éducation veut rééditer les performances de l’année passée, où 20.804 candidats, dont 20.472 scolarisés et 332 libres, soit plus de 7.000 candidats par rapport à l’année précédente, devraient se rendre aujourd’hui aux centres des examens pour subir les épreuves de passage à la première année secondaire, apprend-on de la direction de wilaya de l’éducation. Devraient également prendre part à cet examen 197 candidats détenus et 10 autres aux besoins spécifiques (non-voyants). Sur les 20.804 candidats appelés à passer cet examen, 11.851 sont des filles. Ces épreuves du brevet de l’enseignement moyen (BEM) qui se dérouleront à travers 55 centres d’examen  répartis sur l’ensemble du territoire de la wilaya seront surveillées par pas moins de 3.723 surveillants, alors que l’encadrement de cette opération est confié à 300 enseignants. Concernant les corrections de ces épreuves, celle-ci se dérouleront à travers trois centres réservés à cet effet. Toutes les conditions nécessaires au bon déroulement de cet examen ont été mises en place, rassure-t-on du côté de la direction de l’éducation qui souhaite rééditer l’exploit de la dernière année durant laquelle la wilaya de Tizi Ouzou a été classée première au niveau national avec un taux de réussite historique jamais réalisé depuis l’indépendance, à savoir 87.47%.
Bel. Adrar

BéjaÏa
18.859 candidats  concourent
18.859 candidats, dont 10.569 filles, passeront aujourd’hui les épreuves du brevet d’enseignement moyen à travers 60 centres d’examen et encadrés par 9.978 surveillants, 173 observateurs et 447 membres assurant le secrétariat des centres. Durant trois jours, les candidats auront à traiter les sujets des différentes matières enseignées durant leur cursus scolaire du palier moyen. Pour cette année, 51 candidats dont 26 filles issus de trois écoles privées, à savoir les IRIS, la Colombe et Awal, 12 candidats libres et 169 détenus, dont une fille, du centre pénitentiaire de Béjaïa prendront part à cet examen dans la wilaya. Hier, toutes les dispositions ont été prises au niveau des différents centres d’examen pour accueillir les candidats, dont le coup d’envoi des épreuves a été donné par le wali à partir du centre d’examen Nacéria du chef- lieu de la wilaya.
M. LAOUER

Mascara
15.262 candidats en lice
Le chargé de la cellule de communication de la DEW de Mascara nous apprend que 15.262 candidats se présentent aujourd’hui à l’examen du BEM a travers le territoire de la wilaya de Mascara, où ces candidats sont pris en charge par 2.537 encadreurs durant la période des examens qui s’étale du 10 au 12 juin 2012 et se dérouleront dans 67 centres. Parmi ces candidats, on dénombre 19 candidats libres, 18 venant des centres pénitentiaires et 38 ressortissants des territoires du Sahara occidental. On note que 2.336 professeurs de l’enseignement moyen sont chargés de la surveillance au niveau des centres d’examens avec 201 observateurs, et la surveillance est assurée par 3 surveillants par salle pour les candidats scolarisés, soit 20 candidats par salle et 5 pour les salles des candidats libres dont la salle contient 15 candidats. Deux centres sont choisis pour la correction, il s’agit du lycée Ferhaoui AEK de Tighennif et Ahmed-Zabana de Sig, ainsi que le lycée Abis-Ras-Naciri qui fera office de centre de collecte des feuilles d’examen de Mascara et d’autres wilayas. Des instructions fermes ont été données pour la réussite de cette opération qui nécessite une mobilisation générale de tous les cadres du secteur. La prise en charge des candidats et l’encadrement en matière de restauration et de transport figurent en premier lieu des priorités de cette instruction pour la réussite de cet examen, sans omettre la couverture sanitaire des candidats.
 A. GHOMCHI

Oran
Cap sur le lycée
Un peu moins de 29.000 élèves (dont 8.000 candidats libres) vont se présenter aujourd’hui dans la centaine de centres que la direction de l’éducation de la wilaya a réservés cette année pour l’examen du BEM. C’est le collège du 24-Fevrier 1971, situé a Arzew, qui a été retenu pour donner le coup d’envoi officiel de cet examen qui va durer 3 jours. Pour les parents, les regards sont déjà braqués sur le 12 juillet. En effet, c’est ce jour-là que les résultats seront connus, au même moment que les résultats du baccalauréat. Pour les élèves, c’est une autre histoire. C’est l’entrée au lycée qui capte toute leur énergie puisque la moyenne de cet examen comptera pour le «passage à une autre vie». «Pour moi, nous confie Salim, cela signifie que je suis devenu grand, lycéen.
 C’est un grand examen pour moi, j’ai l’intention de devenir, plus tard, médecin, et cela commence aujourd’hui pour moi.» Au fil du temps, la perception des examens et des études a complètement bouleversé le rapport des enfants aux adultes, de leur place et importance dans le budget familial. Il n’est pas rare aujourd’hui que les parents réservent une part de plus en plus importante de leur budget pour les cours de soutien aux années charnières de leur progéniture... 6e, BEM et baccalauréat.
M. K.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions