lundi 21 septembre 2020 07:18:32

Restauration rapide : La faim et les moyens

Les commerçants s’adaptent, au nouveau contexte économique et même social.

PUBLIE LE : 06-01-2012 | 23:00
D.R

Les commerçants s’adaptent, au nouveau contexte économique et même social. En effet, effet, de nouvelles mœurs et pratiques sont en train d’émerger, ces dernières années, à la faveur des  mutations  qu’a connues le pays et sur le plan économique et sur le plan socio-culturel. Les vendeurs, en fait n’hésitent pas à recourir à  toutes les formes du marketing pour gagner, voire même fidéliser le consommateur.  Toutes les astuces sont  ainsi bonnes pourvu que  l’on arrive à convaincre le client  et l’inciter à revenir.  Il faut dire que si certains, misent sur la présentation, la qualité, le côté esthétique et décoratif,  l’accueil, d’autres recourent plutôt à d’autres procédés, plus  réalistes. C’est le cas, précisément des  restaurateurs dans certains quartiers populaires,   qui optent pour une technique toute simple, mais  semble donner des résultats  fort intéressants puisqu’elle touche direct aux goussets. Ces derniers, n’ont pas, à vrai dire, trouvé mieux que d’offrir  une  pizza ou même un sandwich chaouarma pour des commandes  de quatre  tranches de pizza ou de  casse-croûte chaouarma. Cette pratique «4 en 1», et qui  traduit le sens des affaires surtout de la corporation, ne laisse point le consommateur indifférent, bien au contraire et cela, fort ressenti, à travers l’affluence impressionnante, à longueur de journée et durant les week-ends où  ces espaces s’avèrent être très exigus pour contenir toute la masse humaine qui les sollicite. Aujourd’hui, tous les moyens sont  bons pour  « sauver » son activité, d’autant plus que la concurrence bat son plein notamment dans le domaine de la restauration et du fast- food, devenu, ces dernières années, un créneau très porteur pour beaucoup de jeunes et moins jeunes en quête d’un métier d’avenir.
En fait, s’il y a un métier qui ne risque pas  de mettre la clé sous le paillasson, c’est bien celui de la restauration et ces professionnels l’ont  bien compris. Ce n’est pas étonnant qu’aujourd’hui, de nombreux restaurateurs s’ingénient à soigner leur marque en utilisant tous les instruments qu’ils disposent pour « écouler » leur produit. La tactique leur réussit, d’autant plus que les deux parties, le commerçant tout comme le consommateur, trouvent leur compte s’en sortent gagnants de l’affaire. Qui a dit que la fin ne justifie toujours pas  les moyens ?  
Samia D.     
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions