mardi 20 octobre 2020 08:50:21

Transport ferroviaire : Alger-Tizi Ouzou en moins d’une heure

18 milliards de dinars supplémentaires pour le projet de modernisation de la voie ferrée Thénia-Tizi-Ouzou-Oued Aïssi

PUBLIE LE : 25-12-2011 | 23:00

Dans un délai de 28 mois, exactement, la nouvelle voie ferrée, qui se voit dotée d’une nouvelle enveloppe financière, permettra aux voyageurs de Tizi-Ouzou de rejoindre la capitale en moins d’une heure.
En effet, dès lors que toutes les contraintes rencontrées par le passé ont été levées. la modernisation et l’électrification du tronçon Thénia- Tizi, permettra aux trains d’y rouler à une vitesse de 160 km/heure et donc de parcourir les 100 km qui séparent les deux villes en prés de 45 min. Ce projet vient d’ailleurs de voir l’octroi d’une substantielle rallonge financière de pas moins de 18 milliards de dinars. « Cette rallonge financière conséquente sera injectée dans des travaux de dédoublement de cette voie », a indiqué dernièrement le ministre des Transports, M. Amar Tou, sur le chantier de réalisation d’un tunnel long de 854 mètres à Tadmait que réalise le groupe Turc Ozgun. Avec cet avenant, le montant global de réalisation de ce projet de modernisation et électrification de la voie ferrée Thénia - Tizi-Ouzou- Oued Aissi sera relevé à plus de 50 milliards de dinars. Le taux d’avancement des travaux de réalisation de cette voie, dont les travaux sont confiés à un groupement d’entreprises composé de Texeira Duarte (Portugal) pour le lot électrification, Ozgun (Turquie) pour les tunnels, Enyse (Espagne) pour le lot signalisation et télécommunication et ETRHB (Algérie) pour la partie terrassement et ouvrages d’art, est de l’ordre de 12 %.  Le ministre des Transports a insisté durant sa visite du chantier de réalisation de ce grand projet sur la nécessité du respect des normes internationales dans la construction de cette nouvelle voie ferrée.  Par ailleurs, nous avons appris lors de cette visite que le montant total des indemnisations versées par le ministère des transports au profit des personnes dont leurs terrains se trouvaient sur le tracé de cette voie ferrée avoisine les 230 milliards de centimes, dont 140 milliards pour la partie se trouvant à Boumerdes et un peu plus de 88 milliards pour celle de Tizi-Ouzou.                    
Bel. Adrar
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions