mardi 20 octobre 2020 01:04:48

Amin Yetsradjoun Rebbi (En attendant Godot) demain, à la salle El Mouggar

Une production TNA, mise en scène par Ahmed Khoudi, texte Mohia

PUBLIE LE : 10-12-2011 | 23:00
D.R

La générale de la pièce théâtrale en expression amazighe, « Amin Yetsradjoun Rebbi », écrite par le célèbre homme du théâtre Mohand Ouyahia (Mohia) d’après En attendant Godot du célèbre  Samuel Beckett, et mise en scène par le metteur en scène Ahmed Khoudi aura lieu le 12 du mois courant à 14 h au niveau de la salle El Mouggar, Alger le 12 décembre 2011, apprend t-on. Cette pièce d’une durée 1h20 mn est une production du Théâtre national algérien (TNA). Elle sera interprétée par les comédiens Menad Mbarek, Zaouidi Amar, Ait Guenni Hocine et Mouhaouche Nacer. Poète, auteur, traducteur, adaptateur et comédien, feu Mohia, auteur de cette œuvre théâtrale a pu mettre à la portée du public kabyle les grandes œuvres du théâtre universel aussi bien classique que moderne écrites par  Molière, Alfred Jarry, Samuel Beckett, Sartre,   Pirandello, Mrozek, Lu Xun  et de beaucoup d’autres génies.
Ces œuvres, dont certaines sont introuvables, enregistrées  avec sa propre voix sur cassettes audio et bien que ne bénéficiant d’aucun circuit de diffusion vont se propager comme une trainée de poudre à travers toute l’Algérie, notamment dans les milieux universitaires. Sa renommée, qu’il n’a, à aucun moment de sa vie recherché, s’est imposée malgré lui. Quant au metteur en scène de cette pièce, en l’occurrence M. Ahmed Khoudi, celui-ci est metteur en scène et enseignant à l’Institut supérieur des métiers de l’audiovisuel et des arts de spectacles (ISMAS) de Bordj El Kiffan, Alger. Il a  réalisé une vingtaine de mises en scène à travers les théâtres régionaux d’Annaba, de Bejaia, d’Oran de Tizi-Ouzou et du Théâtre national algérien. M Ahmed Khoudi a été directeur du théâtre régional de Béjaia de 1989 à 1992. Il a été également metteur en scène résident au TNA en 2002-2003 et metteur en scène invité par le Centre Dramatique de la Courneuve (Seine, Saint-Denis-Paris, France) en  2003, 2004, 2006 et 2007. Il a occupé aussi le poste du directeur artistique du Festival national du théâtre professionnel d’Alger édition de 2006. En 2007, le metteur en scène a reçu le premier prix la meilleure mise en scène au festival national du Théâtre professionnel d’Alger avec la pièce avec la pièce La maison de Bernarda Alba.
Bel Adrar

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions