samedi 26 septembre 2020 12:52:03

Travaux de la CNUCED/energy/pact : M. Rahmani appelle à redonner confiance aux pays subissant les effets des changements climatiques

Le ministre de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement, M. Chérif Rahmani, a appelé à Genève à redonner confiance aux peuples des pays en développement qui subissent les effets des changements climatiques.

PUBLIE LE : 02-12-2011 | 23:00
D.R

Le ministre de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement, M. Chérif Rahmani, a appelé à Genève à redonner confiance aux peuples des pays en développement qui subissent les effets des changements climatiques. Intervenant aux travaux de la CNUCED/Energy/Pact qui s'est tenu à Genève (29 et 30 novembre) sur le thème "La transition vers l'économie verte", M. Rahmani a estimé qu'"il faut redonner confiance à nos peuples et inventer un nouveau contrat social dans un contexte difficile et aller vers une nouvelle alliance", à la 17e conférence mondiale sur le climat qui se tiendra à Durban dans les prochains jours et à la conférence de Rio+20 (Brésil) en juin 2012. Le ministre a souligné, en outre, que la promotion de l'économie verte ne peut être une "illusion technologique", mais doit être "liée au développement durable et doit éviter de faire peser des nouvelles conditionnalités sur les pays en développement". Il a rappelé que la conférence de Genève marque les 50 ans du Mouvement des Non-Alignés et l'action collective des pays en développement dans l'arène mondiale, insistant, à cet effet, sur l'unité du message de l'Afrique pour Rio+20 où le continent parlera d'une seule voix. Se référant, par ailleurs, à la "forte" synergie entre l'investissement dans l'environnement et la croissance économique et à l'émergence d'un marché mondial de biens et services environnementaux, le ministre a rappelé que l'Algérie a entrepris dans cette perspective sa transition vers les énergies renouvelables. M. Rahmani, qui a participé à cette conférence en tant qu'invité spécial et président du Groupe africain des négociateurs sur les changements climatiques, a mis l'accent sur l'importance des enjeux planétaires quant à la protection de l'environnement et la promotion du développement qui seront à l'ordre du jour de la conférence de Durban.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions