jeudi 24 septembre 2020 18:54:18

Crédit Rfig, M. Boualem Djebbar : “Six milliards de DA accordés aux agriculteurs à fin octobre 2011”

La Banque de l'agriculture et du développement rural (BADR) a accordé à fin octobre 2011 des financements de 6 milliards (mds) de DA aux agriculteurs dans le cadre du crédit sans intérêt Rfig

PUBLIE LE : 12-11-2011 | 23:00
D.R

La Banque de l'agriculture et du développement rural (BADR) a accordé à fin octobre 2011 des financements de 6 milliards (mds) de DA aux agriculteurs dans le cadre du crédit sans intérêt Rfig, a indiqué hier son PDG, M. Boualem Djebbar. Sur les 6 milliards de DA octroyés l'année en cours, 4 mds de DA ont servi à financer des céréaliculteurs, le reste (2 mds de DA) représentant l'encours des crédits accordés aux agriculteurs dans les filières pomme de terre, maraîchage, arboriculture et élevage bovin, précise    M. Djebbar. A fin octobre 2011, la BADR a accompagné 4.700 agriculteurs dans la filière céréaliculture. En 2010, la BADR a accordé 7 mds de DA de financements à 7.000 agriculteurs au titre du crédit Rfig. Crédit sans intérêt, le Rfig a été initialement conçu pour les céréaliculteurs, puis élargi dans une seconde étape à d'autres filières agricoles. La BADR anticipe déjà une progression des crédits Rfig pour la nouvelle campagne 2011-2012, selon son PDG.         
« Nous ne sommes qu'au début de la campagne céréalière, et on s'attend à ce que le nombre d'agriculteurs qui contractent des crédits Rfig augmente », prévoit le dirigeant de la BADR qui s'est dit « prêt à prendre en charge les besoins en financement exprimés par les agriculteurs, notamment dans la filière céréaliculture ». « La banque a toujours développé une politique commerciale de proximité à l'adresse des agriculteurs céréaliers, avec sa présence par des guichets uniques au niveau des CCLS (coopératives de céréales et de légumes  secs) », souligne-t-il. Les guichets de la BADR au niveau des CCLS, ouverts uniquement lors des campagnes labours-semailles et moissons-battages, vont offrir prochainement leurs services d'une façon permanente durant toute l'année, en attendant l'aménagement d'agences prévues à cet effet, promet   M. Djebbar. Pour l'avenir, le PDG de la BADR prévoit une nette augmentation des bénéficiaires du crédit Rfig, à la faveur des nouvelles dispositions des pouvoirs publics en matière du foncier agricole, à l'instar de la mesure relative à la transformation du droit de jouissance en droit de concession, qui va accorder plus de facilités aux agriculteurs pour accéder aux financements bancaires.  Apprécié par les emprunteurs du secteur de l'agriculture, ce nouveau prêt à taux zéro est manifestement un succès. Selon le PDG, les demandes pour ce crédit, lancé en 2008, ont plus que doublé dans certaines régions, comme Sétif, où le nombre de bénéficiaires est passé de 90 lors de la campagne 2010-2111 à 200 au début de la campagne 2011-2012.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions