samedi 19 septembre 2020 09:51:43

Prise en charge de la dette des agriculteurs : La BADR adopte d’importantes mesures

La Banque de l'agriculture et du développement rural (BADR) a adopté jeudi, lors d'une réunion avec l'Union nationale des paysans algériens (UNPA), une série de mesures et de facilitations au profit des paysans portant notamment sur le rééchelonnement de leurs créances en application de la décision de la dernière tripartite, indique un communiqué de l'UNPA.

PUBLIE LE : 28-10-2011 | 23:00

La Banque de l'agriculture et du développement rural  (BADR) a adopté jeudi, lors d'une réunion avec l'Union nationale des paysans algériens (UNPA), une série de mesures et de facilitations au profit  des paysans portant notamment sur le rééchelonnement de leurs créances en application de la décision de la dernière tripartite, indique un communiqué de l'UNPA.   
La BADR a décidé d'effacer les intérêts des dettes des paysans qui  peinent à s’acquitter des crédits contractés auprès de ses succursales  afin de leur permettre de relancer leurs activités sur des bases solides, selon la même source.  
Les autres mesures qualifiées d'« importantes » par l'Union concernent  l'effacement des redevances de la banque dues au retard accusé dans le paiement des dettes, l'encouragement des producteurs agricoles en les exonérant, à l'avenir, des intérêts des crédits pour une durée de trois années et à travers le rééchelonnement du principal de la créance sur une période  de dix ans.           
Cette réunion a regroupé le secrétariat général de l'UNPA, le PDG de la BADR ainsi que plusieurs cadres et des représentants d'agriculteurs, d'aviculteurs  et d'oléiculteurs.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions