samedi 26 septembre 2020 14:49:42

Qahwa fi goubli : Combien de signes ?

La presse évolue et adieu donc veaux, vaches, picas et plomb. Cette presse artisanale a donc vécu produisant ses pionniers et ses chantres. Ses têtes d’affiche et ses stars pour parler moderne.

PUBLIE LE : 28-08-2011 | 23:00
D.R

La presse évolue et adieu donc veaux, vaches, picas et plomb. Cette presse artisanale a donc vécu produisant ses pionniers et ses chantres. Ses têtes d’affiche et ses stars pour parler moderne. Et puis la technologie fait brutalement irruption dans les rédactions et la photocomposition bouleversant ainsi tout l’héritage ancien. A telle enseigne que tous ceux qui n’ont pas vu venir ces chambardements ont été quasiment laissés sur le carreau. Et pas de vitriers en vue pour tenter, au moins, de recoller les morceaux. C’est quand la technologie débarque sans crier gare,  elle balaie tout sur son passage tel un  ouragan en somme. Ainsi va le monde et on n’ y peut rien. Sauf  peut-être essayer de tout mettre en oeuvre pour au moins ne pas décrocher à défaut de s’accrocher pleinement. Car c’est là où tout se joue finalement. Et j’en connais un tout petit  bout sur la question pour n’avoir pas vu débouler à temps cette brutale rupture avec l’ancien temps béni pour les uns, maudit pour d’autres, c’est selon que l’on soit d’un côté ou de l’autre de la barriére. Enfin rien n’est éternel non plus et Dieu merci qu’il en soit ainsi. Autrement dit, il importe d’être réaliste pour ne pas subir tous ces électrochocs qui imprègnent un parcours sinon toute une vie. Et aujourd’hui, encore lorsque je vois quelques «rescapés» de la vieille école si accrochés à leurs certitudes si dérisoires et si précaires au fond, je ne puis m’empêcher de sourire et me consoler en me disant : Fort heureusement que je me suis remis et relevé très vite de cette onde de choc qui m’a reconfiguré et l’hémisphère droit et l’hémisphère gauche. A moins que ce ne soit carrément le synapse. Ceci étant n’allez tout de même pas croire que je suis au bout de mes peines loin s’en faut.
Et je n’en voudrai pour preuve - si besoin est - que les quolibets de ma progéniture qui ne rate presque jamais une occasion de me taquiner sur ce chapitre du déficit cognitif en matière d’informatique...
M’est avis d’ailleurs, que pour rabaisser le caquet une bonne fois pour toute à ces impertinents, je m’inscrirai bien volontiers aux cours accélérés du clavier. Après tout, il n’est jamais trop tard pour bien faire et la culture tout comme l’amour paraît-il n’a pas d’âge... Mais que vient - svp - faire donc l’amour dans l’informatique ? Y a qu’à vous donner la peine de surfer sur la toile et vous serez édifiés. A moins que vous ne soyez encore en retard d’une bataille. Surtout s’il s’agit de celle qu’il ne faut pas perdre. Help ! Je perds pied les gars ! Quoi ? Il est déjà demain ? Aya saha ftorkoum le reste n’est qu’une question de temps...
A.Zentar
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions