dimanche 27 septembre 2020 22:23:40

Covid-19 : Quel impact sur l’environnement ?

Les effets positifs sur l’environnement

PUBLIE LE : 16-09-2020 | 0:00

Assez rapidement, on a pu observer les effets de ce confinement sur l'environnement. L'activité économique mondiale étant ralentie, les flux routiers et aériens ont fortement baissé, influençant ainsi les émissions de CO2 mondiales.
En effet la crise du coronavirus s’est traduite par le confinement progressif d’une partie de la population mondiale. Cela a commencé en janvier en Asie, plus particulièrement en Chine, et en mars pour l’Europe. Assez rapidement, on a pu observer les effets de ce confinement sur l’environnement. L’activité économique mondiale étant ralentie, les flux routiers et aériens ont fortement baissé, influençant ainsi les émissions de CO2 mondiales.

Les effets positifs sur l’environnement

L’un des premiers effets du confinement a été l’amélioration de la qualité de l’air. A l’échelle mondiale d’abord, une étude publiée dans Nature Climate Change avance que la pandémie aurait entraîné une baisse de 9% des émissions de CO2 (entre le 1er janvier et le 30 avril 2020). En Chine, les scientifiques de la Nasa ont observé une diminution de 10 à 30% des émissions de dioxyde d’azote dans la région de Wuhan, entre le 1er janvier et le 25 février 2020. Ainsi, selon le chercheur François Gemenne, membre du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), la diminution de la pollution atmosphérique aura épargné plus de vies que le virus n’en aura coûté.

Les aspects négatifs de la crise de coronavirus

Cependant, le confinement a également entraîné certains aspects négatifs. Le premier et le plus évident est la hausse considérable de l’utilisation d’internet. Internet étant gourmand en énergie et serveurs, cette hausse a provoqué une augmentation des émissions de CO2 du secteur numérique. Une autre conséquence de cette crise sanitaire réside dans l’accroissement des mauvaises pratiques autour de la fin de vie des masques jetables de protection. En effet, on observe de plus en plus de masques jetés sur les trottoirs, sur les plages, etc. On estime que ces masques mettront près de 400 ans pour se décomposer entièrement.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions