lundi 28 septembre 2020 00:23:59

Bordj Bou Arreridj : Des médecins volontaires dans les zones d’ombre

Pendant 4 jours, des médecins volontaires ont travaillé sans relâche pour soulager les souffrances des habitants de plusieurs zones d’ombre à Bordj Bou Arréridj.

PUBLIE LE : 12-09-2020 | 0:00
D.R

Pendant 4 jours, des médecins volontaires ont travaillé sans relâche pour soulager les souffrances des habitants de plusieurs zones d’ombre à Bordj Bou Arréridj.

Une caravane dépêchée par le Forum de la jeunesse algérienne en coordination avec le ministère de la Santé a sillonné ces régions pour des consultations spécialisées. Les polycliniques sont dénuées de ces prestations nécessitant un équipement adéquat.
A la commune d’El Euch, les habitants ont bénéficié d’une prise en charge, et le traitement concerne nombreuses pathologies grâce à l’action de 71 médecins spécialistes, 18 généralistes et 120 agents paramédicaux. Le tout est renforcé par la mobilisation de 13 ambulances et 2 cliniques mobiles.
Les citoyens ont afflué pour recevoir les soins en chirurgie, ophtalmologie, cardiologie, médecine interne, chirurgie infantile et gynécologie.  La caravane était appuyée par des psychologues et des spécialistes en urologie et chirurgie plastique.
Le wali de Bordj Bou Arréridj, Mohamed Benmalek, a annoncé qu’un suivi sera assuré au niveau des structures hospitalières et il a annoncé le lancement d’autres initiatives avec le mouvement associatif. Les salles de soins situées dans les zones d’ombre ont bénéficié d’une attention particulière dans le cadre du programme de développement. «Nous œuvrons à améliorer leur encadrement», a indiqué le wali qui a souligné que la wilaya a été dotée d’un Institut national supérieur des études paramédicales qui devra ouvrir ses portes cette année. La caravane a sillonné 10 communes éloignées d’Ain Tassera, Ain Taghrout, Taguelait, Haraza, Bendaoud, Ouled Dahmane, Theniet Nasr et El Euch.
La caravane se déplacera vers 5 wilayas des Hauts-Plateaux et du Sud «pour exprimer notre solidarité avec nos concitoyens», a précisé Mahmoud Boualem, un des coordinateurs de l’initiative.
F. D.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions