dimanche 27 septembre 2020 23:01:48

Développent des zones d’ombre : Un grand défi

La rencontre d’évaluation de la mise en œuvre des orientations du président de la République qui a réuni le gouvernement er les walis a eu lieu hier à Alger.

PUBLIE LE : 13-08-2020 | 0:00
D.R
Présidée par le président de la République Abdelmadjid Tebboune, cette réunion a vu la présence de membres du gouvernement, du chef d’état-major de l’ANP, le général du corps d’armée, Saïd Chanegriha, du commandant de la Gendarmerie nationale, du directeur général de la Sûreté nationale, du directeur général de la Protection civile, des cadres supérieurs de l’Etat, du porte-parole du Comité scientifique de suivi de la pandémie du coronavirus, le Dr Djamel Fourar et des représentants de la société civile. Cette rencontre de deux jours se penche sur cinq thèmes à savoir l’évaluation des étapes de mise en œuvre du développement des zones d’ombre, l’évaluation de la mise en œuvre des mesures de prévention contre la propagation de la pandémie COVID-19, le développement économique local, la numérisation, les statistiques et la lutte contre la bureaucratie ainsi que les préparatifs de la rentrée sociale et de la sécurité des biens et des personnes. S’agissant des zones d’ombres, un recensement a fait ressortir un nombre important de localités enclavées éparses en situation de précarité et dont les conditions de vie de leurs populations sont déplorables au vu du manque d’infrastructures vitales et des commodités à savoir l’eau, l’électricité, le gaz et les écoles.
Selon un rapport de suivi de l’état de prise en charge des préoccupations après une échéance de 6 mois, la majorité des opérations urgentes identifiées nécessitent un financement lourd et des délais de réalisation très longs. 
En outre la priorisation établie dans le choix des projets ne répond pas dans certains cas aux attentes des citoyens de ces zones ni aux besoins les plus urgents, précise le rapport.
Un retard a été également enregistré dans l’achèvement des projets ayant des délais de réalisation courts notamment suite aux lenteurs des procédures administratives ou à la défaillance des entreprises sélectionnées. A cela, on signale le manque de recours aux options et solutions palliatives qui permettent de prendre en charge certaines préoccupations de façon immédiate en attendant de planifier et financer des opérations plus importantes.  L’un des axes débattu lors de cette réunion est lié à la communication locale. « Les responsables au niveau local doivent impulser une communication appropriée portant au mieux leur message à destination des populations ciblées en affectant les moyens nécessaires», recommande le rapport. Il cite notamment l’exploitation optimale des canaux de communication à l’instar de la radio locale. En outre, le rapport recommande le recours inconditionnel aux multiples acteurs de la société civile afin d’impliquer les différents acteurs pour véhiculer le message escompté et de contribuer à la concrétisation des fondements de la démocratie participative.  La numérisation et la lutte contre la bureaucratie constitue l’une des thématiques débattues  durant cette rencontre. Selon un premier constat, «la qualité des services publics reste toujours en deçà de ce qui est attendu et réclamé par les citoyens, demeurant entachée de pratiques et lourdeurs bureaucratiques ». 
Le rapport a relevé également la non-adaptation du cadre législatif et réglementaire pour une gestion souple et intelligente.
Les représentants des services de sécurité se penchent, de leur côté, sur l’évaluation de la situation sécuritaire liée notamment à l’ordre public et aux mouvements de protestation ainsi qu’aux différentes formes de criminalité afin d’optimiser la sécurité des personnes et des biens. Cette rencontre sera sanctionnée aujourd’hui par une série de recommandations.
N. B.
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions