dimanche 27 septembre 2020 22:56:03

Historiens et chercheurs : S’inspirer des sacrifices des chouhada

L’impératif de la protection des symboles de la Révolution

PUBLIE LE : 03-08-2020 | 0:00

 «C’est grâce à la mémoire et au souvenir que les jeunes deviendront les avocats du passé pour mieux se protéger dans le futur.» «Lorsque nous nous remémorons le dévouement et le sacrifice des chouhada, nous perpétuons l’importance de leur message. Notre devoir est de souligner le courage et le sacrifice de ceux et celles qui ont servi leur patrie. Nous reconnaissons également notre responsabilité à préserver leur mémoire et l’idéal pour laquelle ils se sont battus», souligne Me Fatma Zohra Benbraham qui dénonce les crimes contre l’humanité perpétré la France coloniale.
«L’ennemi de l’histoire et de la mémoire est l’oubli», dit-elle. L’avocate regrette la destruction de documents historiques ou leur classement sous le sceau du secret lorsqu’ils sont détenus par le colonisateur.
Pour l’avocate, c’est grâce à la mémoire et au souvenir que les jeunes deviendront les avocats du passé pour mieux se protéger dans le futur. Ferhat Abbas ne disait-il pas au sujet du contenu de la déclaration du 1er Novembre que «la patrie est une charte qui unifie les morts et les vivants, ainsi que ceux qui vont naître plus tard sur cette terre». «L’Algérie est la patrie de tous. Nos seuls ennemis sont la domination coloniale, la ségrégation raciale, la misère et l’humiliation», poursuit-il.
Historien et chercheurs s’accordent à dire que la déclaration est encore d’actualité pour rappeler, sans ambiguïté, les grandes lignes du programme politique, auxquelles les Algériens ont adhéré et juré fidélité, en l’occurrence la restauration de l’État algérien souverain, démocratique et social, dans le cadre des principes islamiques et le respect de toutes les libertés fondamentales sans distinction de race et de confession.
L’historien et chercheur Djamel Yahiaoui dira que les chouhada et les moudjahidine ont laissé de côté leur individualisme, leurs intérêts personnels pour un projet unique. Il appelle les jeunes à s’inspirer de cette abnégation, de ces sacrifices et de tous les événements qui ont marqué la révolution pour avancer sereinement.

L’impératif de la protection des symboles de la Révolution

Plusieurs associations ont émis des propositions et recommandations dans l’espoir d’être intégrées dans la Constitution. Elles s’articulant sur l’impératif de sauvegarder les symboles de la révolution.  Il est préconisé l’activation du Conseil supérieur de sauvegarde de la mémoire qui n’a jamais été mis en place, la criminalisation de tout outrage et offense à l’un des symboles de la révolution, l’intégration dans tout le système éducatif et dans les manuels scolaires l’histoire de la révolution.  Il s’agit aussi de créer une chaîne de télévision où seront diffusés documentaires, témoignages et archives sur la guerre de Libération et le renforcement et l’encouragement des productions culturelles.  D’autres propositions ont été émises telle la réhabilitation des commissions de baptisation des édifices publics du nom des chouhada, la récupération des archives détenues en France, l’écriture de l’histoire.
Le moudjahid membre de l’ONM, Salah Laouir, lors du Forum de la mémoire, affirme que contrairement à ce qui se dit sur le manque d’intérêt des nouvelles générations vis-à-vis de l’histoire, elles ont démontré, à travers le hirak, leur attachement aux symboles de la révolution. Pour lui, la France tente par tous les moyens de tronquer et de banaliser les sacrifices de tout un peuple. 
«La France doit reconnaître les crimes contre l’humanité commis et nous ne cesserons pas de nous battre pour que cela soit fait», soutient Salah Laouir. Pour le commandant Azzedine «c’est la détermination des hommes qui écrit l’histoire et qui en force le cours. L’Armée de libération nationale, c’était un djoundi plus un fusil, tout imprégnée de l’insolente espérance de la jeunesse, c’est donc le fusil de chasse qui a eu raison des chars et des B26.
F. L.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions