lundi 28 septembre 2020 00:08:31

Dossier de la mémoire entre l’Algérie et la France : Le processus s’accélère

L’historien Benjamin Stora doit formuler au président français des recommandations sur le dossier de la mémoire avant la fin de l’année.

PUBLIE LE : 03-08-2020 | 0:00
D.R

L’historien Benjamin Stora doit formuler au président français des recommandations sur le dossier de la mémoire avant la fin de l’année.

La démarche initiée d’un commun accord entre les deux chefs d’Etat Abdelmadjid Tebboune et Emmanuel Macron traitant de la question de la mémoire pourrait bientôt aboutir.
Le dossier fait l’objet d’un processus suivi avec grand intérêt autant à Alger qu’à Paris. «La pierre angulaire de ce processus consiste à se pencher sur le devoir de mémoire. Les deux présidents algérien et français qui veillent sur le succès de cette mission vont s’intéresser à ce qui les rassemble en matière de patrimoine mémorial», indique le Pr Mohamed Boumaâma, historien et docteur en archives.
Il décrit cette mission comme étant une «approche prospective de ce que seront les relations algéro-françaises à l’avenir». «Le problème de la mémoire hypothèque beaucoup de choses dans les relations entre les deux pays», a fait savoir le président Abdelmadjid Tebboune, lors de l’interview qu’il a accordée, début juillet dernier à la chaîne France 24.
Il a affirmé à l’occasion sa détermination d’assainir cette question dans le cadre de concertation avec son homologue français «sans aucune animosité, sans haine et dans le respect le plus total des deux Etats».
«Je souhaite m’inscrire dans une volonté nouvelle de réconciliation des peuples français et algérien», écrit pour sa part Emmanuel Macron dans sa lettre de mission qu’il a adressé à l’historien Benjamin Stora et dont des extraits ont été publiés, jeudi, dans la presse française. Pour le président français, «le sujet de la colonisation et de la guerre d’Algérie a trop longtemps entravé la construction entre nos deux pays d’un destin commun en Méditerranée». Selon la même source, le chef d’Etat français a fixé un délai pour l’accomplissement de la mission confiée l’historien Stora chargeant ce dernier de formuler «librement des recommandations avant la fin de l’année, en vue de favoriser la réconciliation entre les peuples français et algérien». «Sérénité et apaisement» sont les termes sur lesquels le président français a insisté en décrivant les objectifs attendus de la mission confiée à Benjamin Stora.
Des gestes sont à effectuer et des actions sont à engager dans les mois et années à venir «dans notre pays comme dans ses liens avec l’Algérie, afin d’avancer dans ce travail de mémoire si difficile et pourtant si nécessaire à notre avenir», écrit encore le président français.
C’est dire tout l’intérêt qu’accordent les plus hautes autorités françaises au succès de cette mission d’examen profond du passé historique avec l’Algérie, en vue d’une «normalisation» des rapports bilatéraux entre les deux pays.
La désignation par le président Macron de l’historien Benjamin Stora s’inscrit dans le cadre «de la facilitation des choses en vue de sortir de la crispation politique et de l’exploitation politicienne», avait soutenu le président Abdelmadjid Tebboune lors de la récente entrevue qu’il a accordé aux responsables de médias nationaux.
Il a fait savoir qu’il avait chargé Abdelmadjdid Chikhi de représenter l’Algérie pour mener le travail en cours sur les dossiers de la mémoire nationale avec l’Etat français, représenté par l’historien Benjamin Stora.
Conseiller en charge des archives nationales et de la mémoire nationale auprès du président de la République, Chikhi «est le plus informé des dossiers devant être traités par les deux parties, particulièrement au vu de son expérience accumulée en occupant le poste de directeur général des Archives nationales», avait indiqué M. Tebboune. «Nous œuvrons à récupérer notre mémoire nationale, tout en travaillant d’égal à égal avec la France dans les autres domaines, comme dicté par les intérêts de chaque pays», a- t-il également ajouté.
Karim Aoudia
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions