lundi 28 septembre 2020 00:39:12

Incendie AU nord de Sétif : Indemnisation des agriculteurs sinistrés

Les agriculteurs sinistrés par l’incendie qui s’est déclaré dimanche passé dans la région d’Agmoune, dans la commune de Bouslam, puis propagé vers la région de Béni Djemati, dans la commune de Béni Chebana, au nord de la wilaya de Sétif, seront indemnisés, a affirmé le wali de Sétif, Mohamed Belkateb.

PUBLIE LE : 03-08-2020 | 0:00

Les agriculteurs sinistrés par l’incendie qui s’est déclaré dimanche passé dans la région d’Agmoune, dans la commune de Bouslam, puis propagé vers la région de Béni Djemati, dans la commune de Béni Chebana, au nord de la wilaya de Sétif, seront indemnisés, a affirmé le wali de Sétif, Mohamed Belkateb.
«L’Etat n’abandonnera pas les agriculteurs sinistrés et les dégâts qu’ils ont subis seront évalués puis indemnisés dans les plus proches délais», a affirmé le chef de l’exécutif local lors de sa visite à Béni Djemati pour apprécier les dégâts occasionnés par l’incendie qui, en trois jours, a parcouru, selon une estimation préliminaire, 100 hectares.
«Il sera procédé, en concertation avec toutes les parties concernées, à l’établissement d’une liste de tous les sinistrés et une formule d’indemnisation sera trouvée», a-t-il dit, assurant que les pouvoirs publics ont suivi de près la situation depuis le déclenchement de ce feu dimanche dernier.
M. Belkateb a salué la solidarité et l’unité montrées par les habitants de ces régions envers les habitants encerclés par les flammes et pour soutenir les services de la protection civile durant trois jours de lutte contre les flammes qui avaient embrasé d’importantes aires de forêts et de vergers menaçant même certaines localités habitées.
Le wali, accompagné des cadres et services concernés, a rencontré à Béni Chebana les habitants des mechtas et villages sinistrés pour apprécier l’ampleur des dégâts et écouter leurs préoccupations leur promettant d’améliorer leurs conditions de vie dans cette région au relief difficile et au climat rude. La lutte contre cet incendie avait mobilisé d’importants moyens dont ceux des colonnes mobiles des wilayas de Sétif, Bordj Bou Arréridj, Batna, Constantine et Mila, trois hélicoptères de la direction générale de la protection civile et des hélicoptères de l’unité nationale aérienne de la protection civile, des services des forêts et des communes de Bouandèsse, Bougaâ et Béni Ouerthilène, selon la protection civile.
Aussi, 30 camions anti-incendie, 3 ambulances, 2 cars, 7 véhicules de commandement et 146 sapeurs-pompiers dont 16 officiers ont été mobilisés contre ce feu, avait indiqué le capitaine Ahmed Laâmamra, chargé de communication à la direction de la protection civile.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions