lundi 03 aot 2020 23:51:22

Tunisie : «Un gouvernement conforme aux aspirations des tunisiens»

Ghannouchi maintenu au poste de président du Parlement

PUBLIE LE : 02-08-2020 | 0:00
D.R

Le chef du gouvernement désigné, ministre de l'Intérieur, Hichem Mechichi, a assuré, vendredi, que le prochain gouvernement sera «celui de tous les Tunisiens et conforme à leurs aspirations», rapporte l'agence de presse TAP.

En visite à Siliana, à l'occasion de l'Aïd El-Adha, M. Mechichi a ajouté que les «questions socio-économiques seront en tête des priorités du prochain gouvernement», soulignant qu'il «fera en sorte de renforcer la représentativité des femmes au sein de son équipe gouvernementale comme en témoigne leur présence dans tous les secteurs».
«Les concertations pour la formation du gouvernement se poursuivent», a-t-il dit, rappelant qu’il s'est entretenu, la semaine dernière, avec différentes composantes de la scène nationale, des organisations de la société civile, des compétences dans les domaines économique et social ainsi que d'éminentes personnalités académiques». Hichem Mechichi a, d'autre part, fait savoir que la situation sécuritaire dans son pays «demeure stable grâce aux efforts déployés par l'institution sécuritaire», soulignant, toutefois, que «la vigilance et la prudence restent toujours de mise».
Hichem Mechichi devra former un nouveau cabinet susceptible de convaincre le Parlement dans un délai constitutionnel d’un mois. A défaut, le chef de l’Etat tunisien pourra dissoudre l'Assemblée élue en octobre dernier.

Ghannouchi maintenu au poste de président  du Parlement

Au niveau du Parlement justement, le vote de motion de retrait de confiance au président du Parlement, jeudi, a tourné au profit de Rached Ghannouchi qui a gardé son poste à la tête de l’institution. Chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi a conservé son siège de président du Parlement, après un vote inédit dans l’histoire de l’institution parlementaire en Tunisie, où les députés sont amenés pour la première fois à s’exprimer lors d’un vote sur le retrait de confiance que lui avaient accordée les membres de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) lors de l’ouverture, il y a près de 9 mois, de la présente session parlementaire. «C'est une nouvelle victoire de la démocratie en Tunisie», a déclaré Rached Ghannouchi à l'issue du vote, selon l’agence (TAP).
 Il a précisé avoir accepté, volontairement, cette initiative étant convaincu que les députés doivent avoir le dernier mot. «Même si la confiance m'a été retirée aujourd'hui, cela n'aurait posé aucun problème compte tenu de ma conviction du principe d'alternance au pouvoir», a-t-il encore déclaré.
 La motion de retrait de confiance a été rejetée pour n'avoir pu recueillir que 97 voix alors qu'il en fallait 109.
Il est reproché à M. Ghannouchi sa gestion des débats parlementaires. En conséquence, le président tunisien, Kaïs Saïed, avait mis en garde récemment contre un état de «chaos» au sein du Parlement.
M T et agences

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions