lundi 03 aot 2020 23:37:38

Le Pr Djamel Zoughailech, professeur en épidémiologie : Le SARS-coV-2 a un fort potentiel épidémique

Ennemi insaisissable, le nouveau coronavirus SARS-coV-2, cet infiniment petit, potentiellement «rusé», extrêmement mutant et substantiellement pathogène a conduit de nombreux Constantinois à recourir à l’automédication au moment où d’autres sont tétanisés et souffrent de nosophobie.

PUBLIE LE : 30-07-2020 | 0:00

Ennemi insaisissable, le nouveau coronavirus SARS-coV-2, cet infiniment petit, potentiellement «rusé», extrêmement mutant et substantiellement pathogène a conduit de nombreux Constantinois à recourir à l’automédication au moment où d’autres sont tétanisés et souffrent de nosophobie.
Insidieuse et meurtrière, la pandémie de Covid-19 continue son inexorable et rapide expansion en l’absence de traitement spécifique ou d’un vaccin, dont plusieurs sont actuellement au stade de l’expérimentation, mais aussi à la faveur de mutations susceptibles d’influer substantiellement sa pathogénicité et, partant, sa virulence et sa propension à contaminer plus vite.
Estimant que «même si de grands progrès ont été enregistrés dans la connaissance de ce virus et particulièrement sa biologie, des incertitudes dominent», Djamel Zoughailech, professeur en épidémiologie et médecine préventive au CHU de Constantine, a indiqué à l’APS, qu’à travers différentes données récentes «la mutation de certaines souches porte sur la partie codant la structure des protéines lui permettant de pénétrer dans la cellule, produisant ainsi plus de charge virale et détruisant plus rapidement les cellules.» Le Pr. Zoughailech a souligné, en ce sens, «la difficulté d’appréhender les effets de telle ou telle mutation sur la sévérité (mortalité, admission en réanimation) du virus, car elle dépend en grande partie de facteurs comme l’âge du patient, les comorbidités, la génétique et d’autres inconnues.»
Et d’ajouter : «Cela n’explique pas, toutefois, les flambées épidémiques dont les signaux d’alerte sont les chaînes de transmission (clusters, regroupements de personnes...) et la transmissibilité du virus par le biais de gouttelettes expirées par les mains, des surfaces contaminées, en plus de la confirmation d’une transmission aérienne». Mettant l’accent sur «les caractéristiques du SARS-coV-2 qui lui confèrent un fort potentiel épidémique», le Pr. Zoughailech relève la nécessité de comprendre que «cette épidémie est inévitable car le virus est parmi nous, pouvant être porté par n’importe lequel d’entre nous et avec lequel nous allons devoir vivre un certain temps, encore indéterminé.
Selon ce spécialiste, les principales mesures visant à rompre la chaîne de transmission du virus et sa propagation dans les foyers, dans les quartiers et en milieu professionnel notamment, restent les mesures barrières adoptées par tous les pays du monde, à savoir le port obligatoire du masque, la distanciation sociale et le lavage des mains. Il a également soutenu que «des mutations éventuelles risquent de remettre en cause l’efficacité des futurs vaccins d’où l’importance de déployer des efforts de prévention pour contenir au maximum l’extension de l’épidémie.
«Ces efforts permettraient également de soulager les personnels soignants, acculés et épuisés par le nombre croissant des contaminations, se traduisant, selon le Pr. Zoughailech, par de «l’anxiété justifiée par le taux élevé de personnel contaminé et même décédé et ce, en l’absence de prise en charge psychologique, en plus de subir parfois l’agressivité des patients et de leurs proches.» S’agissant du protocole thérapeutique adopté par l’Algérie, à l’instar d’autres pays pour réduire la sévérité de l’affection, la réplication du virus et l’effet de contamination, jugé «pas dangereux si les précautions d’usage des molécules utilisées sont respectées», le praticien spécialiste a mis en garde contre «l’automédication à laquelle recourent bon nombre de citoyens.    

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions