mardi 04 aot 2020 00:25:25

Les agents de nettoiement en grève : Constantine croule sous les ordures

En plus des restrictions liées à la crise sanitaire que traverse actuellement le pays, ainsi que la canicule qui sévit depuis quelques jours, les habitants de la ville de Constantine sont exacerbés par une accumulation sans précédent des ordures ménagères suite à la grève des travailleurs de l’établissement public communal Propreté Constantine (PROPCO) depuis deux semaines.

PUBLIE LE : 30-07-2020 | 0:00


En plus des restrictions liées à la crise sanitaire que traverse actuellement le pays, ainsi que la canicule qui sévit depuis quelques jours, les habitants de la ville de Constantine sont exacerbés par une accumulation sans précédent des ordures ménagères suite à la grève des travailleurs de l’établissement public communal Propreté Constantine (PROPCO) depuis deux semaines. Les travailleurs ont décidé de suspendre leur activité jusqu’à satisfaction de leurs revendications lesquelles concernent en premier lieu le versement des primes d’ancienneté, de rendement annuel et de risques liés à la Covid-19, de même que le manque des équipements permettant de s’acquitter convenablement de leur mission, principalement les bennes-tasseuses, dont une partie seulement est en état de fonctionnement.
Ainsi, ce sont quasiment tous les quartiers proches du centre-ville qui ont vu leur cadre de vie singulièrement se détériorer, surtout ceux des cités Ziadia, la BUM, Djebel El Ouahche, Boumerzoug et El Guemmas.
Le secrétaire général de l'APC a réquisitionné, il y a une dizaine de jours, des engins et travailleurs des établissements de l’entretien des espaces verts (Edevco), de l’entretien des voies et de l’éclairage public (Evepco) et la société polyvalente des travaux (Sopt) pour le ramassage des déchets ménagers. Ces derniers s'amoncellent aux cités Benchergui, les Frères-Abbas (Oued El Had), Onama, Sidi Mabrouk, Boudraâ-Salah et la ferme Ameziane.
La situation risque d’empirer avec la fête de l’Aïd avec les toisons abandonnées à même les trottoirs. Pour rappel, l’Ugta avait tenté une médiation avec les grévistes, de même que l'APC. La direction de Propco a commencé le versement de la prime Covid-19 en attendant de satisfaire les autres doléances
des travailleurs.         
                                                                                                                             I. B.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions