Sétif : 28 zones d’ombre recensées

Dans la wilaya de Sétif, les 28 zones d’ombre recensées à travers les différentes communes montagneuses, souvent d’accès difficile, continuent de faire l’objet de la plus haute attention des pouvoirs publics, à leur tête, le wali M. Mohamed Belkateb qui ne cesse de sillonner ces contrées oubliées pour rassurer les populations, lancer de nouveaux projets et inspecter le taux d’avancement de ceux qui sont en voie de réalisation dans des domaines sensibles notamment.
PUBLIE LE : 03-07-2020 | 23:00

 
L’alimentation en eau potable, le désenclavement, la santé ainsi que le raccordement en électricité et en gaz naturel dans toutes ces zones où il fait très chaud en été et extrêmement froid en hiver constituent les grands axes d’intervention qui ne sont pas sans susciter une satisfaction profonde de la population qui remercie le Président de la République Abdelmadjid Tebboune pour l’intérêt accordé à la construction de l’Algérie nouvelle. 
 
À Dar el Hamra, le wali a pris connaissance de l’évolution d’un projet ambitieux d’énergies renouvelables, destiné à redonner espoir à toutes ces familles qui ont été contraintes à l’exode lors de la décennie noire et que voici de nouveau exploitant leurs terres. 
C’est toute la dimension que revêt un tel projet qui a touché pour le moment 2 habitations mais dont l’impact et le taux d’avancement avancés suscitent l’intérêt de tous ceux partis et qui sont sur le point du retour pour retrouver biens et terres. La route qui traverse 4 douars sur 5 km sera sans nul doute porteuse de progrès. 
 
Partout à travers ces 28 zones d’ombre implantées dans 15 communes, plus de 68 projets de développement battent leur plein avec pas moins de 39 chantiers qui sont couverts par les plans communaux de développement et le budget de wilaya dans les secteurs de l’AEP, des routes, de l’assainissement et de la santé qui constituent pour l’heure des nécessités absolues. 
 
Cette même dynamique est vécue avec sérénité à ouled Hadjidjou avec l’arrivée de l’eau potable grâce à la réalisation d’un forage, la reprise du chantier de l’école pour permettre aux enfants scolarisés de ne plus revivre le calvaire de longs déplacements quotidiens vers d’autres contrées. 
 
Partout dans ces zones enclavées, les orientations du Président Tebboune, tendant à corriger des déséquilibres flagrants qui existent dans ces contrées lointaines sont concrétisées chaque jour un peu plus dans la réalité et font la joie des habitants des zones de Legraria, Laâlma, Ouled Khemis,Tanout, Tazila et Edalia qui n’en espéraient pas tant.
Hier le wali s’est rendu dans les communes de Beida Bordj et Aïn Lahdjar ou il a donné le coup d’envoi des travaux de raccordement en gaz naturel de 
4.000 foyers.
F. Zoghbi

EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : [email protected]