mardi 04 aot 2020 00:27:24

Importation de véhicules neufs et nouvelles taxes sur les voitures d’occasion

Mohamed Yaddadene, Consultant et expert du secteur automobile : «Le prix des véhicules d’occasion augmentera»

PUBLIE LE : 12-06-2020 | 23:00
D.R
El Moudjahid : Quel sera l'impact des taxes des véhicules importés sur les véhicules d'occasion ?
 
Mohamed Yaddadene : Le marché des véhicules d’occasion n’est pas dans le périmètre du neuf ; en effet, tout est opéré au niveau des marchés automobiles (les souks) non structurés à travers le territoire national. Le fonctionnement va continuer selon  les règles de l’offre et de la demande sur ces marchés. L’impact sera de voir les prix de l’occasion repartir à la hausse, d’autant plus que l’arrivée du neuf sur le marché prendra un certain temps entre l’application du nouveau cadre réglementaire, les arrivages, la disponibilité et surtout l’affichage des premiers prix du neuf. Comme ces prix risquent de grimper avec l’application de toutes les taxes selon les cylindrées, cela risque d’avoir un effet sur les prix de l’occasion. D’une autre manière les prix de tous les véhicules risquent de connaître une hausse.
Le marché de l’occasion a besoin d’être encadré par des textes adaptés et une réglementation  pour permettre de récupérer une grande fiscalité au Trésor public et renflouer les caisses de l’Etat.
 
 Dans le cas où les nouvelles taxes sont maintenues, les concessionnaires importeront-ils des véhicules ?
 Je pense que quelles que soient les taxes, les concessionnaires agréés vont reprendre leur activité ; n’oublions qu’il y a des structures mises en veilleuse depuis la déstructuration du marché en 2014. Cela va les encourager à s’inscrire dans la nouvelle stratégie dans une optique industrielle  favorisant la relance de l’activité et probablement la reprise de l’emploi dans le secteur, d’autant plus que pour la majorité, les structures après-vente sont toujours opérationnelles. Avec la crise sanitaire mondiale du coronavirus que subissent les constructeurs sur le plan économique et la baisse considérable des ventes, une bonne partie des produits sera réorientée vers l’export.
Sur le plan interne, où les besoins sont patents, le renouvellement des flottes et du parc automobile interviendra selon le niveau du pouvoir d’achat qui est déjà assez éprouvé.
 
 Ne croyez-vous pas que l'application des nouvelles taxes serait une façon de dissuader le consommateur d'acheter un véhicule importé ?
 
 Je pense que l’objectif est avant tout économique sur le plan de la fiscalité par rapport à tout ce qui a été fait durant ces dernières années en manque à gagner pour le Trésor public. Je ne pense pas que ce soit dissuasif pour le consommateur algérien qui aime rouler dans des véhicules. On revient en arrière pour mieux redémarrer en dépit des erreurs du passé. Tout reste possible dans un marché qui reste demandeur et dont les besoins restent à satisfaire.
 
Comment voyez-vous le marché automobile avec l'ouverture de l'importation. L'Algérie pourra-t-elle connaître une révolution industrielle dans le secteur?
 
Les objectifs sont clairement affichés, d’abord pour relancer dans un premier temps le marché du neuf et répondre à la demande, mais  avec une stratégie qui doit viser la mise en place d’une vraie industrie mécanique à terme, d’autant plus qu’à l’échelle mondiale, le secteur a besoin de se redéployer. Il s’agira donc de faire ce qu’on appelle une veille du marché et de dénicher les opportunités qui pourront s’offrir, mais surtout de savoir les saisir avec les constructeurs. Dans tous les cas, le marché constitue en lui-même une excellente opportunité pour les investisseurs ; pour les inciter, il faut des mesures concrètes, des textes adaptés et surtout une assurance de la stabilité, de l’assurance et une réelle volonté de part et d’autre avec une vision à long terme.         M. M.
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions