lundi 03 aot 2020 23:04:03

Conjoncture : Les enjeux du développement

Situer le développement du pays dans une perspective de diversification de l’économie nationale, de création de richesses et de dynamisation du marché de l’emploi est l’objectif qui véhicule la stratégie de l’Etat pour une croissance durable.

PUBLIE LE : 29-05-2020 | 23:00
D.R

Situer le développement du pays dans une perspective de diversification de l’économie nationale, de création de richesses et de dynamisation du marché de l’emploi est l’objectif qui véhicule la stratégie de l’Etat pour une croissance durable. L’approche consacrée dans le plan d’action du gouvernement porte ainsi sur une révision des dispositifs régissant la sphère économique, notamment les règles et lois relatives à l’investissement étranger. Une démarche devenue nécessaire dans le sens où il est question d’encourager les IDE, mais tout en préservant les intérêts nationaux bradés à la faveur de la déliquescence qui a prévalu à ce niveau pendant plusieurs années. La nouvelle perception de l’investissement étranger est désormais soumise à un cadre juridique conforme aux orientations de l’Etat en matière de faisabilité, de rentabilité et de partage de dividendes, et vise, dans ce sens, à instituer les préalables de la transparence, de l’efficience et de la viabilité comme conditions à l’acceptation de l’IDE. L’Etat sera ainsi appelé à garantir les instruments de facilitation de l’investissement tout en intégrant la régulation comme outil de politique économique, en particulier en ce qui concerne le suivi et le contrôle. Le ministre de l’industrie et des mines a été précis en déclarant que les nouvelles dispositions en la matière «sont en adéquation avec la stratégie» de son département, «visant à asseoir un système d’investissement clair qui permet aux investisseurs désireux de produire en Algérie de travailler sans entraves afin de parvenir à un réel produit local». M. Ferhat Ait Ali Braham devait ajouter que «c’est les lois et les procédures qui trancheront la pertinence de l’investissement et non pas les responsables ni l’accord du ministre». Par conséquent, la mise en place d’un véritable système national d’investissement consistera à prioriser les projets gagnants-gagnants et à privilégier les partenaires portés par l’intérêt d’investir durablement dans le pays et conformément aux besoins réels de l'économie nationale. Un engagement institué désormais comme étant une option stratégique de l'Etat, dans le sillage de sa politique visant à réduire les importations, soutenir la production locale et à procurer de nouvelles recettes à travers la promotion des exportations, notamment agricoles. On comprend dès lors que le réaménagement des lois sur les IDE obéit à des objectifs de visibilité dans le cadre juridique et de facilitation de l’investissement par la levée des obstacles et autres facteurs de blocage. Toutefois, il est évident que l’enjeu majeur du développement réside dans une gouvernance renforcée et améliorée, et surtout soutenue par un environnement favorable à l'investissement mais aussi à l’entrepreneuriat. Toute une politique qui consiste à garantir les conditions au développement.
    D. Akila

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions