lundi 28 septembre 2020 00:29:43

Vu pour vous, Les Traducteurs et Ducobu 3 : Polar suffocant et comédie familiale

En ces temps de confinement, le cinéma reste l’une des occupations les plus chronophages. Un terminal (ordinateur, tablette ou smartphone), une connexion à Internet et un logiciel de téléchargement ou de streaming (nous y reviendrons), et c’est parti pour de longues séances de toile.

PUBLIE LE : 27-05-2020 | 23:00
D.R

En ces temps de confinement, le cinéma reste l’une des occupations les plus chronophages. Un terminal (ordinateur, tablette ou smartphone), une connexion à Internet et un logiciel de téléchargement ou de streaming (nous y reviendrons), et c’est parti pour de longues séances de toile.
Deux productions françaises récentes au menu du jour. Un thriller et une comédie. Les Traducteurs avec Lambert Wilson et Ducobu 3 avec Elie Semoun. Soirée éclectique en vue.
Sorti en salles fin janvier dernier, Les Traducteurs (un thriller d’1h45 franco-belge de Regis Roisard), a permis à l’acteur Wilson de «crever l’écran» dans un rôle psychotique.
Synopsis : « Isolés dans une luxueuse demeure sans aucun contact possible avec l'extérieur, neuf traducteurs sont rassemblés pour traduire le dernier tome d'un des plus grands succès de la littérature mondiale. Mais lorsque les dix premières pages du roman sont publiées sur internet et qu'un pirate menace de dévoiler la suite si on ne lui verse pas une rançon colossale, une question devient obsédante : d'où vient la fuite ? »
Dans une ambiance suffocante, l’intrigue plonge dans l’univers des éditeurs, des écrivains et des traducteurs. La mégalomanie et le machiavélisme de l’éditeur (L. Wilson) cupide et prêt à tous pour arriver à ses fins, mènent le tempo jusqu’à la fin. Un huis clos auquel le dénouement inattendu donnera un cachet spécial. Pour le casting, une brochette internationale a été choisie et savamment mise en scène. Un régal pour les cinéphiles.
«Ducobu 3» est sorti dans les salles obscures en février dernier ; il vient magistralement compléter la série, «L’élève Ducobu» et «Les vacances de Ducobu».
Cette comédie d’une heure et demie réalisée par Semoune himself cette fois-ci s’inscrit parfaitement dans la lignée des comédies familiales françaises, avec une grappe de comédiens aguerris à ce genre cinématographique.
Synopsis : «Nouvelle rentrée des classes pour l'élève Ducobu, Léonie Gratin et l'instituteur Latouche. Mais cette année, un rival de taille pour Ducobu débarque à l’école : " TGV ", le roi de la triche 2.0. Alors que la situation financière de Saint-Potache devient désastreuse, les deux cancres vont devoir unir leurs créativités pour remporter un concours de chant et sauver leur école. »
Les critiques des professionnels et des spectateurs ont été quelque peu dures avec ce 3e opus. Moins dynamique que les deux premiers, il est pourtant très plaisant et joue sur de nouveau registres. Elie Semoun fait du Semoun pour le plus grand plaisir des afficionados des «Annonces» et le reste du casting bat à la perfection le tempo imposé par le duo Ducobu-Latouche. A conseiller en séance d’après-midi pour petits et grands.
Kamel M.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions