jeudi 01 octobre 2020 19:43:48

La nécessaire implication de tous les secteurs dans la lutte contre la tuberculose, soulignée à Naâma

La nécessaire implication de l'ensemble des secteurs dans les efforts de lutte contre la tuberculose a été soulignée au cours d'une rencontre régionale sur les maladies respiratoires, organisée jeudi à Naâma en présence de spécialistes et praticiens.

PUBLIE LE : 25-03-2011 | 17:46
D.R

La nécessaire implication de l'ensemble des secteurs  dans les efforts de lutte contre la tuberculose a été soulignée au cours d'une  rencontre régionale sur les maladies respiratoires, organisée jeudi à Naâma  en présence de spécialistes et praticiens. Les participants ont mis l'accent sur l'importante implication de tous  les secteurs dans la lutte contre cette grave maladie, le renforcement des moyens  de prévention à travers la promotion du cadre de vie de la population, dont  l'éradication des habitations précaires, outre le recensement des personnes  sans abris et leur prise en charge.          
M. Dehini Chabou, praticien et chef du service des maladies respiratoires  à l'hôpital de Aïn Sefra a souligné l'obligation de déclaration de la tuberculose  pulmonaire, "une maladie qui reste un défi à relever par la praticien, en raison  de sa non déclaration par certains malades et les risques qui en découlent,  du fait que le tuberculeux pulmonaire transmet la contagion de 10 à 15 personnes  en moyenne chaque année".  L'Algérie a réalisé des avancées en matière de lutte contre la tuberculose  ces dernières années et mobilisé d'importantes potentialités pour le dépistage  de cette dangereuse pathologie, à travers la formation de spécialistes et la  mise en place de laboratoires prenant en charge la tuberculose dans les zones  de propagation, ont indiqué les participants.  L'accent a été également mis sur le soutien technique que fournit l'Algérie  en la matière à des pays de l'Afrique subsaharienne, ''preuve de la compétence  des spécialistes algériens et de la réussite de l'expérience algérienne dans  la lutte contre cette épidémie'', a-t-on estimé. Selon un bilan de la direction locale de la Santé, de la Population  et de la Réforme Hospitalière (DSPRH), 74 cas ont été enregistrés en 2010  dans la wilaya de Nâama, soit une prévalence de 13 cas pour 100.000 habitants,  "ce qui implique davantage d'efforts de prévention et de lutte contre la maladie".          
Organisée à l'Etablissement public hospitalier (EPH) de Aïn Sefra, dans  le cadre de la célébration de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose,  cette rencontre, qui s'est tenue en présence de représentants des services de  la santé publique des wilayas de Naâma, El Bayadh et Tlemcen, a permis d'aborder  de certains aspects du dépistage microscopique de la tuberculose.
Un exposé des efforts déployés, à l'échelle nationale, par les établissements  spécialisés dans la lutte contre la pathologie.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions