vendredi 18 septembre 2020 16:55:19

Partenariat entre Macif, SAA, BDL et BADR : La première compagnie d'assurance de personnes en Algérie opérationnelle la semaine prochaine

La première compagnie d'assurance de personnes en Algérie, créée en partenariat entre le groupe français Macif, la SAA, la BDL et la BADR, sera opérationnelle dés la semaine prochaine

PUBLIE LE : 14-03-2011 | 19:41
D.R

La première compagnie d'assurance de personnes en  Algérie, créée en partenariat entre le groupe français Macif, la SAA, la BDL  et la BADR, sera opérationnelle dés la semaine prochaine, a appris hier l'APS  auprès du P-DG de la SAA, M. Amara Latrous.  Baptisée "Société d'assurance, de prévoyance et de santé" (SAPS), la  compagnie a obtenu le 10 mars dernier l'agrément pour son fonctionnement auprès  du ministère des Finances, ajoute M. Latrous, qui est également président de  l'Union algérienne des assurances et réassurances (UAR). "La SAPS va déposer demain (mardi) son agrément au CNRC pour obtenir  son registre du commerce et sera opérationnelle dés la semaine prochaine", a-t-il  annoncé.          
Le capital social de la SAPS est de 2 milliards de dinars, détenu à 41%  par la Macif, alors que les 59% de la partie algérienne sont répartis à raison  de 34% pour la SAA, 10% pour la banque de l'agriculture et de développement  rural (BADR) et 15% pour la banque de développement local (BDL), a ajouté M.  Latrous.   Les parts du capital social ont été entièrement versées par les partenaires  de la société, a-t-il fait savoir. En outre, la Macif a procédé au rachat du portefeuille d'assurance de  personnes de la SAA portant sur un montant de 1,5 milliard de dinars, selon le PDG  de la SAA.         
 Selon l'accord convenu entre les partenaires de cette compagnie, le  management de cette filiale sera assuré par la partie française, tandis que  la présidence du conseil d'administration a été confiée à la partie algérienne,  explique le P-DG de la SAA.  Les deux parties ont procédé à cet effet à la nomination de M. Douakh  Mustapha pour le poste du président du conseil d'administration et de M. Arondeau  pour celui de directeur général, ajoute M. Latrous.        
 Le siège de cette filiale commune est situé en plein centre d'Alger,  à la Rue Didouche Mourad, et va pratiquer toutes les opérations d'assurance,  d'épargne, de prévoyance et de santé, précise -t-il.          
La création de cette filiale d'assurance vient en application de la  loi 06-04 sur les investissements, qui a accordé aux compagnies d'assurances  un délai de cinq années, jusqu'à mars 2011, pour procéder à la séparation effective  entre les assurances des personnes et celles des dommages, rappelle par ailleurs  M. Latrous.    Le délai du 11 mars a été prorogé au 30 juin pour permettre  aux autres compagnies d'assurances de boucler les négociations qu'elles mènent  actuellement avec d'autres partenaires étrangers.         
La branche assurance des personnes peine à se développer en Algérie,  représentant seulement 10% de la production globale du secteur des assurances  contre 50 à 60 % dans plusieurs pays développés, selon les chiffres fournis  par M. Latrous, qui attribue le retard dans ce domaine à l'absence d'une culture  d'assurance chez le citoyen et à l'insuffisance de la sensibilisation pour ce  produit.     Classée parmi les premières mutuelles en France, spécialisée dans l'assurance  des particuliers, des ménages, et des assurances de personnes, la Macif réalise  un chiffre d'affaires moyen de cinq milliards d'euros par an.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions